Un nouveau patron chez Etihad pour limiter la casse

Les investissements d’Etihad dans des compagnies européennes auront coûté très cher. Un patron intérimaire vient d’être nommé à la tête de la compagnie. Les vautours tournent autour d’Alitalia et d’Air Berlin. Etihad doit vite tourner la page de la façon la plus honorable possible…

Un patron intérimaire vient d’être nommé

C’est Ray Gammell qui vient d’être nommé patron intérimaire du groupe Etihad. James Hogan quittera l’entreprise en Juillet prochain. Ray Gammel travaille dans la compagnie depuis 2009.

Il faisait partie du comité de direction et particulièrement en charge des ressources humaines. Il est passé initialement par de grands groupes comme Intel Corporation aux États-Unis et en Irlande, Royal Bank of Scotland.

Alitalia, c’est certainement terminé

La compagnie aérienne d’Abu Dhabi a déjà annoncé ne plus vouloir investir dans la compagnie italienne. Etihad avait pris une participation de 49% dans Alitalia en 2014, avec un investissement de 1,76 milliard d’euros. Les dirigeants avaient sous-estimé la difficulté à redresser l’entreprise.

AlitaliaAir France qui était un partenaire historique d’Alitalia avait revendu sa participation dès l’arrivée d’Etihad car elle connaissait parfaitement les difficultés à redresser l’entreprise. Alitalia devrait être liquidée dans les prochaines semaines. Mais elle renaitra sous une autre forme et avec de nouveaux actionnaires.

Lufthansa s’intéresse déjà à Air Berlin

Le groupe allemand était annoncé plusieurs fois pour la reprise d’Alitalia. Mais son intérêt se porte aujourd’hui sur Air Berlin. Etihad détient une participation de 29,2% dans la compagnie qui aurait des dettes estimées à 1,2 Md €. Ces dettes représentent tout de même un problème pour la reprise de la compagnie qui a mené un plan de restructuration important.

airberlinLufthansa pourrait reprendre la flotte d’Air Berlin

Le groupe Lufthansa a déjà un accord de leasing sur 38 appareils d’Air Berlin pour une durée de 6 ans. Dans le cadre d’une éventuelle reprise, les 75 avions d’Air Berlin seraient intégrés dans la flotte d’Eurowings, qui devrait atteindre 160 avions d’ici la fin de 2017.

Pour le moment Etihad ne semble pas être décidée à vendre sa participation. On indique que le patron du groupe Lufthansa devrait accompagner la Chancelière Merkel dans un déplacement à Abou Dhabi. Ce sera peut-être l’occasion de discuter d’un plan de reprise.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY