Un géant du voyage est né

Il a fallu des mois avant de savoir s’ils réussiraient à s’entendre. Puis, la pandémie est arrivée et la signature de la fusion de leurs activités a dû être retardée. Ils viennent de mettre fin au suspens.

Désormais, c’est un géant du tourisme qui vient de naître avec un chiffre d’affaires estimé à 4 milliards d’euros. Les activités comprennent un grand réseau d’agences de voyages, de nombreux voyagistes, réceptifs et du voyage d’affaires.

Le nouveau groupe devrait devenir numéro 1

Les deux mastodontes viennent de signer leur accord qui attendait depuis des mois. La fusion, des groupes espagnols Globalia et Barceló/Avoris, va sûrement changer le paysage du tourisme en Espagne. Le groupe Globalia (propriétaire notamment d’Air Europa) détiendra 49,5% du nouveau groupe et Barceló sera majoritaire avec 50,5%.

Environ 30 marques de voyagistes et un grand réseau de distribution

Globalia va apporter dans la corbeille de mariage: Halcón, Equateur, Globalia Corporate Travel, Geomoon, Travelplan, TuBillete.com, Touring Club, Iberrail, Welcome Beds, Marsol, Globalia Meetings and Events, Globalia Corporate Travel, Globalia Autocares et Welcome Incoming Services. Barceló – Ávoris, pour sa part, apporte : Evelop, Orbest, Joliday, Quelónea, Iberojet, Catai, Viva Tours, LePlan, LeSki, LeMusic, Jotelclick, Plan B, Wäy, Turavia, BCD Travel, BCO Congresos, Special Tours, ByPlane, Rhodasol, Nortravel, Colors et Bedtoyou. Le reseau de distribution devrait comporter environ 1 500 agences. Il est malheureusement possible que certaines agences proches fermeront.

Simón Pedro Barceló

Le nouveau groupe sera dirigé par la famille Barceló

Simón Pedro Barceló (Avoris) et Javier Hidalgo (Globalia) promeuvent quatre cadres pour diriger leur nouveau géant. Barceló souhaite que Juanmi Morales joue un rôle de leader sur le réseau de vente au détail intégré de la marque de voyage B et de Halcón Viajes, tout comme il souhaite que Juan Carlos González rejoigne la direction de BCD et du secteur des voyages d’affaires de Globalia.

La famille Hidalgo propose leur fidèle Emilio Rivas comme la personne à qui incomberait la partie TO avec Travelplan comme référence, tandis que Johan Tyren, de Barceló, serait en charge des grossistes de circuits et longs courriers. La direction de la division aérienne d’Evelop et d’Orbest, qui sera rebaptisée Iberojet, serait dirigée par le tandem actuel entre Antonio Mota et Paul Verhagen.

Barceló : c’est aussi plus de 250 hôtels dans 22 pays

Barceló Hotel Group, restera indépendante. La division hôtelière du groupe Barceló, est la 2e chaîne hôtelière en Espagne et la 29e au monde. Elle compte actuellement plus de 250 hôtels urbains et de vacances 4 et 5 étoiles, et plus de 55 000 chambres, répartis dans 22 pays et commercialisés sous 4 marques

Globalia a finalisé également la vente d’Air Europa

Le prix initial d’Air Europa était de 1 milliard d’euros. Ce montant a maintenant été réduit à environ 400 millions d’euros. La baisse de prix correspond à peu près à un prêt qu’Air Europa a reçu du gouvernement espagnol. IAG ne paiera pas la compagnie aérienne avant 2026, car le prêt doit être remboursé d’ici là.

Cette fusion en Espagne n’est pas soudaine mais les conséquences désastreuses de la pandémie ont sûrement décidé les protagonistes à conclure. Verrons-nous d’autres fusion en Europe ? C’est probable !

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY