Un congrès mondial qui réunit des avocats du secteur aéroportuaire

« The Worldwide Airport Lawyers Association » (WALA) s’est réuni il y a quelques jours à Bologne pour sa neuvième édition. Le congrès a permis de discuter, de partager et de débattre sur des questions importantes dans le domaine du droit des passagers, des aéroports et des compagnies aériennes. Notre ami, David Sprecher, bien connu des professionnels du tourisme, a participé activement à ce congrès.

Un congrès qui réunit des participants venant de 60 pays

Cet évènement a eu lieu dans un des salons de l’aéroport Marconi de Bologne en Italie. Il s’agit de la neuvième édition de ce congrès mondial qui réunit des avocats, des consultants et des opérateurs de l’industrie de l’aéroport.

Plus de 80 délégués venant de 60 pays ont participé à cet évènement (d’Argentine, de Malaisie, de Finlande, du Canada, de Singapour…). Ce congrès à Bologne arrive après ceux organisés les années précédentes à Prague, Madrid, Lisbonne, Dallas, Amsterdam, Montréal.

ingresso-Aeroporto-di-Bologna1Deux jours pour échanger sur des thèmes souvent d’actualité

Par exemple, David Sprecher a dû intervenir sur un thème qui a touché Bruxelles ou Istanbul récemment : Comment réagir efficacement face aux événements imprévus au profit de nos passagers et des partenaires commerciaux ?

D’autres intervenants ont planché sur les règlements concernant les passagers à Mobilité Réduite (PRM). Les limites de la mise en œuvre dans les aéroports et pour les aéroport et compagnies aériennes.

Des thèmes vus sous l’angle des réglementations

Pendant deux jours, ces juristes ont échangé sur les règles liées à la concurrence, le développement des infrastructures, des accords bilatéraux, sur la sécurité, et les innovations technologiques.

banner-walaconference« The Worldwide Airport Lawyers Association » (WALA)

WALA a été créé à Prague en Septembre 2007 durant un séminaire qui avait réuni les avocats des exploitants d’aéroports de nombreux pays en Europe (Russie, Croatie, Malte, la Lituanie, Chypre, Belgique et Pologne) et d’Amérique du Sud (Argentine et Uruguay).

Les avocats participant étaient tous d’accord sur le fait que le droit aéronautique dans chacun de leurs pays était dépassé. Il était difficile de faire face à la nouvelle réalité du service dans les aéroports, ce qui nécessitait des connaissances juridiques spécialisées. Par conséquent, les participants ont convenu de la nécessité de créer et de promouvoir un forum mondial.

Cet évènement serait un lieu de rencontre où les avocats spécialisés dans l’aérien pourraient partager et débattre des questions pertinentes dans le domaine du droit aérien (et en particulier des règlements relatifs au fonctionnement et à l’exploitation des aéroports).

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY