Un club pour les passagers «à poil» sur Easyjet

«Joey» à l'embarquement de son 35e vol à Londres Luton © Easyjet

Lundi dernier, Easyjet a accueilli le premier membre du «Furry Flight Club», Joey. Son profil? Un Labrador de bientôt sept ans et qui officie en tant que chien guide. Il a déjà accumulé 35 vols avec sa maîtresse, Jan Gibson, et son mari, principalement entre Londres-Luton et Paphos (Chypre).

Le «Furry Flight Club» se veut un pendant du «Flight Club» déjà proposé par Easyjet pour ses voyageurs fréquents. Il se concentre sur un système de récompenses à l’intention des amis à quatre pattes les plus fidèles de la compagnie – des friandises. Easyjet indique en effet transporter chaque année des centaines de passagers avec des chiens d’assistance.

En 2012, elle a établi un comité d’experts européens (ESAAG – Easyjet Special Assistance Advisory Group) pour des conseils sur les services fournis aux passagers nécessitant une assistance spéciale. La compagnie aérienne a en outre mis en place une série de mesures, dont un centre de contact dédié.

En outre, l’équipage et les agents au sol sont également formés à l’assistance spéciale, y compris à l’identification et l’aide aux passagers avec des «handicaps invisibles». En 2016, le taux de satisfaction des passagers à mobilité réduite était de 84%, soit au-dessus du taux général de la clientèle.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY