Un classique d’Hurtigruten réaffecté

© Michael Holfelder

Après presque six décennies de service sur la route traditionnelle des bateaux postaux le long de la côte norvégienne, le MS Lofoten quittera la flotte d’Hurtigruten. À l’avenir, la prochaine génération de marins norvégiens sera formée sur le navire construit dans les années 1960.

À partir d’août 2021, le MS Lofoten sera utilisé comme navire-école par le Collège maritime de la Fondation Sørlandet. Le collège et Hurtigruten prévoient de coopérer largement dans la formation et le perfectionnement des marins. À l’avenir, les stagiaires de l’école apprendront également sur les navires Hurtigruten pendant leur apprentissage.

«Cette nouvelle mission ouvre un nouveau chapitre dans la longue et fière histoire du MS Lofoten. Depuis des générations, il fait partie de la vie sur la côte norvégienne. Il va maintenant former la prochaine génération de marins», déclare Daniel Skjeldam, CEO du groupe Hurtigruten.

L’école maritime de Sørlandet forme de jeunes marins depuis 1927. Le MS Lofoten sera le cinquième navire-école sur lequel les étudiants vivent, travaillent et se forment à bord.

Le MS Lofoten sera le premier navire à quitter la flotte depuis plus de dix ans. La fondation et Hurtigruten ont convenu que l’opérateur pourra affréter le MS Lofoten pendant les vacances scolaires. Hurtigruten envisage la possibilité d’une ou plusieurs croisières d’adieu avec le MS Lofoten sur la côte norvégienne au printemps 2021 – à condition que la situation de Covid-19 le permette.

Une dame de 76 ans

Lancé à Oslo en 1964 et nommé d’après l’archipel du même nom situé au nord du cercle arctique, le MS Lofoten est également appelé «La Reine de la Côte» en Norvège. En dehors de voyages maritimes d’expédition occasionnels vers le Svalbard ou les îles britanniques, le MS Lofoten était principalement utilisé pour des services de ligne le long de la côte norvégienne entre Bergen et Kirkenes.

© Hurtigruten

En près de six décennies de service, il a franchi le cercle arctique plus de 3’500 fois et a parcouru une distance équivalente à plus de 200 tours de l’équateur.

Il est classé monument historique depuis 2001 et a été largement rénové et réaménagé en 2003.

Le MS Lofoten est toujours propulsé par son moteur diesel original Burmeister & Wain, qui, avec plus de 330’000 heures de fonctionnement, est considéré comme le moteur diesel principal le plus ancien du monde.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY