Un Atlas interactif de la gastronomie

On en rêvait, ils l’ont fait ! Une société croate vient de lancer TasteAtlas, une carte interactive où sont référencées des milliers de spécialités locales à travers le monde.

Pour chaque produit, le site propose un petit texte retraçant son histoire, son origine, les différentes coutumes auquel il est associé et, éventuellement, sa recette.

Au total, la carte, en perpétuelle évolution, recense aujourd’hui 10 000 références de plats, boissons, ou produits locaux, et presque autant de restaurants où l’on peut les déguster. Une mine d’or sur laquelle près de trente auteurs et chercheurs travaillent depuis trois ans, « sans chercher à concurrencer des sites comme TripAdvisor ou Google Maps, ou le guide Michelin ».

La poutine québécoise n’a pas été oubliée, non plus que le churrasco argentin, le couscous tunisien, etc. A la pointe sur les gastronomies italienne et japonaise, la carte comporte toutefois quelques oublis dans certaines villes ou régions. On n’a ainsi trouvé aucune trace du gâteau basque ou de la galette-saucisse bretonne…

Pas de tarte au riz !

On était évidemment curieux de savoir ce que le site avait retenu de la Belgique, et on est évidemment un peu déçu… Des charcuteries, des fromages, certes, comme le Passendale et — tout de même ! — le fromage de Herve et le sirop de Liège qui va avec, mais aussi le boudin blanc, la couque de Dinant, le cougnou. En revanche, pas la moindre allusion à la dorèye, la tarte au riz de Verviers, qui mériterait de figurer au patrimoine de l’UNESCO! Un scandale !

Restons sérieux. Avec plus de 10.000 références, il y a encore de la marge, et rassurons-nous : « Nous ajoutons de nouveaux plats chaque jour, et nous avons pour ambition de couvrir, dans un futur proche, des festivals gastronomiques ainsi que des food markets », assurent les promoteurs de ce beau projet. C.B.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY