Un administrateur de l’UPAV réagit… et explique !

Patrice Janssens a bien voulu réagir à l’article de Pagtour qui faisait état de la démission de Jean-Christophe Weicker (lire: http://pagtour.info/archives/2171). Tout en donnant son avis évidemment pertinent, il fournit aussi un point de vue depuis l’intérieur du Conseil d’Administration, qui éclaircit les choses, et engage tous les membres à venir au Congrès, qui s’annonce sous les meilleurs auspices. Mais lisez plutôt.

Le merci à Jean-Christophe

Patrice Janssens se dit irrité par les insinuations qui trendraient à faire croire « qu’il pourrait y avoirdes tensions au sein de notre organe », ce qui est « pour le moins incorrect et erroné. »« Jean-Christophe a beaucoup apporté au monde du tourisme en général et à l’UPAV en particulier,et si aujourd’hui, pour des raisons qui lui sont personnelles, et relèvent très certainement d’une certaine forme de saturation, il décide de se retirer, l’UPAV ne peut qu’en prendre acte, et néanmoins remercier Jean-Christophe pour tout ce qu’il a fait depuis 2004 pour la réalisation de congrès qui n’ont cessé, au risque de déplaire à certains, de rassembler les foules ! »

« Si Jean-Christophe manquera très certainement au congrès de l’UPAV, son organisation n’est nullement remise en cause, et même si certains ont, peut-être, un peu trop précipitamment, exprimé une certaine forme de défiance liée au fait que Jean-Christophe ne soit plus le « patron » du Congrès, je pense qu’ils ont depuis réalisé à quel point leur attitude était stupide ! »

Des absences pour de bonnes raisons

Sur le sujet important de la collision des dates entre le Congrès de l’UPAV et le séminaire de «rebranding» de TUI, l’avis de P. Janssens est tout empreint de bon sens :

« Nul ne peut nier l’importance économique que représente encore aujourd’hui, à tort ou à raison, le groupe TUI pour les agences de voyages et plus encore pour les GIE’s ! Même si chacun devrait plutôt, à terme, se remettre en question et revoir son business modèle, à l’heure actuelle, le groupe TUI reste un interlocuteur incontournable ! La présence de représentants de la plupart des GIE à ce séminaire (dont nous déplorons pour notre part le choix de la date, mais cela sort de notre sphère de compétence…) est donc une démarche logique, et économiquement tout à fait défendable ! Après tout… qu’est-ce qu’un GIE ? si ce n’est un acteur visant à maximiser l’intérêt économique de ses membres…..  Il ne faut donc  pas confondre et mélanger GIE’s et Union

Professionnelle !!! Ce n’est pas la même chose ! »

« MAIS, ce n’est pas parce que l’un ou l’autre décideur important des principaux GIE’s ne seront pas personnellement présents, que leur « dossard » ne le sera pas ! Et je peux dès à présent t’assurer que plusieurs représentants des agences ou chaînes d’agences concernées seront bien présents au congrès en Sicile ! »

Les vrais chiffres de l’importance de l’UPAV

« Qu’on le veuille ou non, l’UPAV est aujourd’hui le principal acteur francophone dans le monde du tourisme et l’interlocuteur privilégié tant des fournisseurs que des médias, ou des pouvoirs publics!» En effet, avec «347 points de vente (et 165 licences) sur 636 pour Bruxelles et la Wallonie », c’est loin d’être un pourcentage infime du marché francophone…  D’ailleurs, «le nombre de nouveaux membres (23 licences) qui ont rejoint l’UPAV en 2015 est la meilleure preuve de la reconnaissance unanime du marché envers l’UPAV. »

Neutralité, représentation et bénévolat

« Tous les GIE’s francophones sont représentés à l’UPAV, et dans son conseil d’administration, et, aujourd’hui, aucun ne peut se prévaloir d’influencer de quelque manière que ce soit les décisions ou les actions de l’UPAV ! Les positions prises par l’UPAV ne visent qu’à la défense de la profession et de ses membres ».

« Tous les membres du Conseil d’Administration assurent leur mandant bénévolement, et en toute indépendance, en ayant pour seul objectif les intérêts de la profession. Insinuer que l’intérêt personnel aurait pu, à un moment ou à un autre, prendre le pas sur l’intérêt général n’est que pure diffamation ! Et parole de frustré !!! »

Un congrès de réflexion sur l’avenir

Et, pour terminer, Patrice Janssens garantit « un congrès 2016 de haute tenue, avec, comme chaque année, une assemblée pluridisciplinaire et des intervenants qui ne feront pas regretter aux agents de voyages présents d’avoir consacré un weekend à réfléchir à leur avenir. Les absents auront tort !!! »

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY