UK: Ryanair veut des passagers sobres

La hausse des perturbations liées aux passagers aurait augmenté de 600% en 4 ans, la majorité impliquant la consommation d’alcool, selon l’administration britannique de l’Aviation civile.

C’est la raison pour laquelle Ryanair appelle les aéroports du Royaume-Uni à prendre les mesures nécessaires pour éviter toute consommation excessive d’alcool. Les mesures proposées visent à interdire la vente d’alcool et dans les bars avant 10h du matin, mais également à rendre obligatoire la présentation d’une carte d’embarquement lors de l’achat de boissons alcoolisées dans les bars et restaurants avec une limite à deux verres par carte. La low-cost propose également un contrôle de la vente d’alcool dans les bars et restaurants lors d’un retard de vol avec une limite également de deux verres par carte d’embarquement.

L’alcool en soute

De son côté, la compagnie a déjà mis en place des mesures pour éviter toute perturbation de ce type sur ses vols au Royaume-Uni. Ainsi, les passagers ne sont pas autorisés à consommer leurs achats effectués au duty-free à bord. Les passagers voyageant de Glasgow Prestwick et Manchester sur Alicante et Ibiza ne sont plus autorisés à embarquer de l’alcool acheté au duty-free et doivent mettre leur boisson en soute ou l’abandonner.

Kenny Jacobs, Chief Marketing Officer de Ryanair, précise de son côté : « Il n’est pas juste que les aéroports puissent bénéficier de la vente illimitée d’alcool aux passagers et laisser les compagnies gérer l’aspect sécuritaire ». Il ajoute que les vols relèvent tous du court-courrier et que les ventes d’alcool à bord sont minimes. « C’est donc aux aéroports d’introduire ces mesures préventives ».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY