Turquie : De nouvelles inscriptions sur la liste de l’UNESCO

La 11ème session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO s’est tenue à Addis Abeba en Éthiopie, du 28 novembre au 2 décembre 2016.

A cette occasion, de nouveaux éléments culturels [qui sont liés en général à des formes d’expression et des coutumes], ont été inscrits dans la liste du patrimoine immatériel de l’humanité :

  • 5 dans la liste « des bonnes pratiques de sauvegarde »
  • 4 dans la liste de « sauvegarde urgente »
  • 33 dans la liste « représentative »Parmi les éléments inscrits dans la liste « représentative »,
    trois concernent la Turquie

– L’artisanat traditionnel du çini
Faits en Turquie, Les çinis sont des carreaux traditionnels de faïence et de céramique faits à la main. Pratiqué de façon formelle et informelle dans des ateliers traditionnels, des centres d’enseignement, des universités et à la maison, l’art du çini est considéré comme un moyen de s’exprimer, de s’épanouir et de se sentir mieux ; il s’agit d’un un aspect symbolique fort de l’identité des communautés concernées en Turquie.

– La culture de la fabrication et du partage du pain plat: Lavash, Katyrma, Jupka, Yufka
Une fine galette molle très populaire en Turquie et dans d’autres pays de la région que l’on peut garnir à l’envie. Le Lavash est un élément qui a été inscrit sur la liste immatérielle de l’UNESCO de façon commune avec les pays tels que l’Azerbaïdjan, l’Iran, le Kazakhstan et le Kirghizistan.

– Novruz
Novruz marque le nouvel an et le début du printemps dans une zone géographique très étendue. Il est fêté chaque 21 mars. Novruz, inscrite pour la première fois sur la liste en 2009 conjointement avec l’Azerbaïdjan, l’Inde, l’Iran, le Kirghizistan, le Pakistan et l’Ouzbékistan, a été inscrite cette fois comme un fichier multinational étendu avec l’ajout de l’Afghanistan, de l’Iraq, du Kazakhstan, du Tadjikistan et du Turkménistan.

Enfin, la Turquie a été réélue pour occuper le poste de Vice-président lors de 12ème session du Comité qui sera accueilli – et présidé – par la République de Corée à Séoul [4-8 déc. 2017]. Durant cette session, le Comité examinera deux nouveaux dossiers pour la Turquie, en l’occurrence celui lié au « langage sifflé » qui sera proposé dans la liste de « sauvegarde urgente » et celui lié aux « célébrations de Printemps : Hidrellez » qui sera soumis conjointement avec la République de Macédoine dans la liste « représentative ».

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY