Tunisie : les dangers cachés de la tentation!

Dans un précédent article, Pagtour vous informait de l’éventuelle reprise des vols de Thomas Cook – Neckermann vers la Tunisie du 1er septembre prochain… Trop tard pour profiter de la Tunisie dès cet été et de nombreux Belges n’hésitent pas à contourner l’interdiction de leur ministère des affaires étrangères… sans savoir qu’ils le font à leurs risques et périls…

Selon le journal Le Vif, Thomas Cook et Neckermann auraient repris en toute discrétion « les réservations à destination de la Tunisie et les vols A/R entre Bruxelles et Enfidha (entre Sousse et Hammamet). » Principale raison avancée par le journal, le TO doit faire face actuellement à une importante demande de la clientèle belge sur la Tunisie, mais qu’il ne peut satisfaire, conformément aux directives officielles qui déconseillent encore la destination…

Mais on y apprend aussi que de nombreux Belges n’hésitent pas à contourner ces directives en passant par la France, le Luxembourg ou encore l’Allemagne qui ne déconseillent pas la destination. Mieux encore, ils partent couverts par les assurances françaises, luxembourgeoises ou allemandes affirme Le Vif ! Eh bien non…

Pagtour posait la question dès vendredi : En cas d’accident grave, seront-ils rapatriés ? Et ces mêmes assurances indemniseront-elles des clients en infraction avec les consignes de leur ministère des affaires étrangères ? D’autant plus que l’état d’urgence est toujours maintenu en Tunisie. Et connaissant le côté « tatillon » des assurances pour rembourser, on peut légitiment se demander si les clients qui passent par ces pays tiers sont vraiment couverts ?

Nous avons posé la question à Maitre David Sprecher, spécialiste en Droit du Tourisme. « Il faut considérer deux choses : l’agent de voyages et l’individuel. Si une agence belge vend un voyage vers la Tunisie alors que les consignes des affaires étrangères belges la décommandent, il sera responsable en cas de problème et son assurance ne le couvrira pas. Par contre, pour l’individuel, il contrevient également aux consignes de son gouvernement et part donc à ses risques et périls… Les assurances l’indemniseront-il en cas d’accident ? il faut leurs poser la question…»

« Si le Ministère belge continue à déconseiller la Tunisie, alors vous n’êtes pas couvert par nos assurances… »

C’est ce que nous avons fait… Nous avons contacté leurs services généraux comme le ferait n’importe quel quidam qui se renseigne avant de partir… La question fut la même à chaque fois : « En tant que particulier, si j’achète un voyage en Tunisie via un TO étranger, est-ce que mon assurance éventuelle rapatriement ou autre continue à me couvrir? »

1ère réponse : « Si vous passez par un TO, qu’il soit étranger ou belge, s’il s’agit d’un prestataire officiel, vous êtes couvert… » Nous précisons alors notre question : « Mais le Ministère des Affaires étrangères belge déconseille le voyage en Tunisie…alors que les pays voisins ne le déconseillent plus. »

La réponse qui nous est alors servie tombe comme un couperet, nette et sans appel : « Si le Ministère belge continue à déconseiller la Tunisie, alors vous n’êtes pas couvert par nos assurances… » On ne peut être plus clair… Et il y a fort à parier que la réponse des assurances allemandes, françaises et luxembourgeoises soit la même !

Alors, à tous les Belges qui sont prêts à rejoindre la Tunisie via l’Allemagne, la France ou le Luxembourg, qu’ils sachent qu’ils le font sous leur entière et seule responsabilité. Quand à ceux qui ont réservé où sont déjà sur place, qu’ils croisent les doigts pour qu’il ne leur arrive aucun bobo, problème de santé, accident sur place… car ils en seront pour leurs frais !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY