Les voyageurs qui doivent partir à Cuba, à Miami ou en République dominicaine jusqu’au dimanche 10 septembre inclus peuvent modifier leur réservation sans frais.

Le groupe touristique belge TUI a plusieurs vols vers les Caraïbes dans les prochains jours : demain vendredi vers Cancun (Mexique) et Varadero (Cuba). Samedi, TUI desservira Miami et Punta Cana (République dominicaine) et dimanche, la Jamaïque et Saint-Domingue (en République dominicaine).

Pour aucun de ces vols, l’atterrissage n’est prévu le jour où l’ouragan Irma sévira dans la région (source http://www.nhc.noaa.gov/graphics_at1.shtml?cone#contents). Les vols peuvent donc être effectués comme prévu initialement.

En République dominicaine, la situation a évolué positivement: l’œil de l’ouragan s’est déplacé vers le nord. Néanmoins, par précaution, TUI a transféré les voyageurs logeant à Samana (côté nord de l’île), dans des hôtels situés plus au sud. Nous attendons ce soir pour évaluer la situation sur place (l’ouragan sera alors passé). TUI compte 1.400 voyageurs en République dominicaine.

À Cuba, la coordination des mesures de sécurité est entre les mains du gouvernement local. Dans la région de vacances de Varadero, les clients de 2 hôtels ont été préventivement transférés dans un autre hôtel. 300 voyageurs de TUI se trouvent à Cuba.

Actuellement, nous ne pouvons pas encore savoir précisément quel sera l’impact de l’ouragan sur la Floride. On s’attend à ce qu’il diminue d’intensité pour atteindre le niveau 4. Dans la région de Miami, tous les hôtels se préparent à la tempête. Le gouvernement a demandé aux touristes présents dans les Keys de quitter l’archipel. TUI compte actuellement 700 voyageurs en Floride.

Le tour-opérateur TUI a contacté ses vacanciers qui doivent partir dans les destinations concernées avant le passage d’Irma pour leur conseiller de reporter leur voyage. Il s’agit précisément du vol vers Varadero (Cuba) de demain et de celui vers Miami (Floride) prévu samedi. Pour les autres vols, la situation sera évaluée après la tempête. Les personnes qui doivent partir d’ici le dimanche 10 septembre inclus peuvent modifier leur réservation sans frais.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY