TUI: La Covid-19 a changé la donne !

Les Belges sont de plus en plus attirés par des vacances pendant la seconde moitié de l’année et près de chez eux

Saint-hubert - Fourneau Saint-Michel © WBT - Jean-Paul Remy

Traditionnellement, les mois de janvier et de février sont des mois de réservation importants pour les vacances de la saison d’été (d’avril à octobre). Les voyageurs qui s’y prennent tôt sont surtout attirés par les nombreux avantages pour réservation rapide et le vaste choix.

TUI a analysé les réservations de ces deux mois et remarque de nouvelles tendances dans le comportement des voyageurs belges, très différentes des autres années mais qui s’expliquent par l’incertitude provoquée par la crise du COVID-19.

TUI enregistre cette année 60 % de réservations en moins par rapport aux excellents mois de janvier et de février 2020. L’envie de voyager reste cependant bien présente: en décembre 2020, une enquête de TUI révélait que 80 % des clients interrogés souhaitaient partir cet été mais qu’ils attendaient d’avoir plus de certitude quant à la possibilité de voyager pour réserver.

Les réservations enregistrées en janvier et février 2021 mettent en avant de nouvelles tendances dans le comportement des voyageurs belges. Un vacancier sur trois (30 %) a payé son voyage avec un bon à valoir Corona reçu en 2020. Ces voyageurs ont utilisé leur bon pour une nouvelle réservation, tout en comptant sur la garantie d’échange qui leur permet de changer d’avis et de modifier leur réservation jusqu’à deux fois.

La moitié des couples ayant réservé ont plus de 55 ans, ce qui représente une augmentation de 20 % par rapport aux autres années. Ils font partie des premières tranches d’âge qui recevront le vaccin et espèrent pouvoir voyager en toute sécurité prochainement.

TUI note aussi un report des voyages du printemps à l’automne

En janvier et février 2019, 48 % des réservations concernaient un départ en avril, mai ou juin et seulement 11 % concernaient septembre ou octobre. Cette année, ces proportions sont complètement différentes: 26 % des réservations actuelles concernent un départ au printemps et 28 % en automne.

Ces reports s’expliquent par la conviction que la vaccination sera terminée cet automne. Pour les familles, les vacances scolaires sont primordiales et TUI note un pic de réservations en juillet et en août.

Les vacances de Pâques, traditionnellement la deuxième période de vacances la plus importante de l’année, ont, quant à elles, peu de succès en raison de l’interdiction des voyages non-essentiels.

Voyager moins loin…

TUI constate également un grand changement dans le choix du type de vacances par rapport à l’été 2019: pas moins de 23 % des voyageurs choisissent cette année des vacances près de chez eux (à moins de 500 km de leur domicile), alors qu’ils n’étaient que 10 % en 2019.

Les sports d’hiver et les citytrips sont les grands perdants:les vacances au ski ont dû être annulés, vacances de Pâques comprises, tandis qu’à peine 2 % des voyageurs ont réservé un citytrip au cours de ces deux derniers mois, contre 8 % en 2019.

Ces chiffres illustrent le caractère exceptionnel des réservations enregistrées en janvier et en févier. Cependant, TUI s’attend à une vague importante de réservations une fois que l’incertitude actuelle liée aux voyages sera levée et à ce que les Belges, surtout s’ils sont vaccinés, aient très vite envie de goûter au plaisir de voyager à nouveau.

Top 5 actuel des vacances en avion pour la saison d’été: Espagne, Grèce, Turquie, Tunisie, Portugal.

Top 5 actuel des vacances en voiture pour la saison d’été: France, Belgique, Autriche, Allemagne, Italie.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY