TUI: Disney se sépare de l’oncle Picsou

En Belgique, l’offre hôtelière du parc d’attraction de Marne-la-Vallée est à ce jour une exclusivité du groupe ostendais. Fâché de la visibilité qui lui est faite dans les (de plus en plus rares) points de vente TUI Belgie, Disneyland Paris ne souhaite pas renouveler l’expérience en 2017.

Preuve s’il en est, nous apprenons qu’un émissaire de Disney est parti en pèlerinage afin de trouver la perle idéale. Étonnement, Nouvelles Destinations Bénélux ne semble pas au courant de la chose.

Si Anne-Sophie Snyers (directrice commerciale NDLR) nous avoue avoir entendu des bruits de couloir à ce sujet lors du congrès de l’UPAV, elle n’aurait pas été sollicitée à ce jour. D’autres groupes, installés de longue date sur le territoire ont par contre déjà rencontré Mickey, Pluto et tous les autres.

La morale de l’histoire pourrait être celle de la grenouille et du boeuf: “Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs, tout petit prince a des ambassadeurs, tout marquis veut avoir des pages”.

A vouloir boire tout ce qui passait à sa portée, TUI pourrait voir se tarir l’eau de la Fontaine.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY