Trump plombe le tourisme US!

L’interdiction de voyage temporaire du président Trump et un climat politique inhospitalier pourraient entraîner une perte de 18 Milliards $ pour le tourisme international aux États-Unis au cours des deux prochaines années, rapporte USA Today, citant les projections de Atmosphere Research Group.

Selon le quotidien, le tourisme étranger représente une activité de 250 Milliards $ par an aux États-Unis et les décrets originaux et révisés de Washington ont atténué l’intérêt de visiter les États-Unis dans le monde entier. Un déclin des réservations des compagnies aériennes a suivi les annonces d’interdiction de voyager du 27 janvier et du 6 mars et les hôtels ont signalé moins de trafic en février, souligne-t-on encore dans le récent article.

Du côté de Tourism Economics, les projections ne sont guère plus encourageantes. Ainsi, la compagnie du groupe Oxford Economics estime qu’environ 4,3 millions moins de voyageurs internationaux visiteront les États-Unis cette année en raison des interdictions, ce qui représente une perte de revenus de 7,4 Milliards $. Également, elle avance que le déficit se poursuivra en 2018, alors que 6,3 millions de visiteurs et 10,8 Milliards $ qu’ils auraient dépensés seront perdus.

Plus d’un observateur cité dans l’article est d’avis que sur plusieurs fronts, les marchés internationaux reçoivent le message selon lequel les États-Unis ne sont plus une destination accueillante.

Sur plusieurs fronts, les marchés internationaux
reçoivent le message selon lequel les États-Unis
ne sont plus une destination accueillante


PRÉVISIONS DÉCOURAGEANTES, D’EST EN OUEST

L’article fait aussi état de statistiques et de prévisions peu réjouissantes, émanant de divers groupes de l’industrie.

Par exemple, The Airlines Reporting Corp. a constaté une augmentation relativement faible de 0,9 % des voyages entrants aux États-Unis au cours des sept premières semaines de cette année, comparativement à des gains plus importants au cours des deux années précédentes.

NYC & Co., le groupe de mise en marché touristique de la ville de New York, a prévu 300.000 visiteurs internationaux de moins cette année, par rapport à l’année dernière.

Sur la côte ouest, Los Angeles pourrait perdre 800.000 visiteurs internationaux et 736 M$ US en dépenses directes, au cours des trois prochaines années, en raison de la perception que les visiteurs ne sont pas les bienvenus, selon Discover Los Angeles.

D’autre part, dans la semaine qui a suivi la première interdiction de voyage, les voyageurs d’affaires ont annulé des réservations de 185 M$ US en raison de l’incertitude quant à la confiance des voyageurs, selon la Global Business Travel Association, citée par USA Today.

logo_tourismeplus

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY