Trois jours à Hong Kong (2e partie)

La suite de notre escapade à Hong Kong nous emmène sir l’île de Macao (ou Macau). N’hésitez surtout pas à prendre une excursion organisée : non seulement vous aurez droit à un « pick-up » à votre hôtel, à un guide aussi bien à Hong Kong qu’à Macao, à un bateau « TurboJet » rapide et confortable -optez pour la classe business, c’est vraiment très bien- à un déjeuner inoubliable ; mais en plus la société que nous avions choisie sur internet, Grey Line, est très souple et se plie aux horaires que vous aurez choisis, le tout pour environ 137 € par personne.

Un autre passé colonial

Trajet express en bateau rapide, donc, qui vous permet de voir le « plus long pont du monde », 56 km, avec un tunnel sous la mer dans sa partie centrale : il sera ouvert à la circulation entre les deux micro-états dès septembre de cette année, -et arrivée dans « un autre pays » : il faut évidemment montrer son passeport, et si la monnaie de Hong Kong est acceptée, le Patagas local ne l’est pas de l’autre côté de la baie.

Dès le port, vous admirerez des façades hollandaises, et au centre de la ville, vous vous retrouverez dans un quartier de Porto, avec les azulejos, les morues séchées, les petits cafés : ambiance très différente de celle de Hong Kong. Vous devrez voir l’incontournable église Saint-Paul dont il ne reste que la façade, et vous monterez sur la forteresse, son beau musée, et ses remparts fleuris.

Activité pour les fous

Le lunch (compris dans le prix) se passe sur la Torre de Macao, au 60e étage. Le restaurant tourne lentement, vous donnant à découvrir toute la ville, et vous y trouverez un buffet à volonté, garni d’à peu près tout ce qui est consommable sur terre, avec soft drinks à volonté aussi.

Vous pourrez en plus atteindre le 62e étage : ici, les jeunes font la queue pour le saut à l’élastique qui doit être un des plus haut du monde, ou pour grimper sur l’antenne qui domine la tour, avec un pied dans le vide.

Un des plus beaux spectacles au monde

Franco Dragone a eu la bonne idée de programmer un spectacle à 17h, ce qui vous laisse largement le temps de dîner à la sortie, et de reprendre bateau et métro pour rejoindre Hong Kong.

Le spectacle The House of Dancing Water se déroule à la City of Dreams : un vaste centre commercial doublé d’un casino : Macau est le Las Vegas de Chine ! Le théâtre est un grand hémicycle, très confortable.

La scène est gigantesque : c’est en fait une piscine vraiment très profonde, dans laquelle le fond monte au descend, totalement ou par parties, suivant les scènes du spectacle.

Nous ne vous dirons pas tout, parce qu’il faut aller voir : c’est tout simplement somptueux. Les artistes sont à la fois comédiens, danseurs, acrobates, plongeurs, motards, et j’en passe.

Romance, humour, décor en 3D, hologrammes, jets et jeux d’eau, se succèdent, le clou du spectacle étant probablement les plongeons qui s’effectuent depuis les cimaises du théâtre, à plus de 30m de haut !

C’est tout simplement inouï, d’une beauté à couper le souffle. Allez-y, mais surtout poussez vos clients à s’y rendre, ils ne le regretteront pas et vous en remercieront.

Après le spectacle, il faut visiter le centre commercial si vous ne voulez pas passer par le casino. Nous avons choisi d’y manger : un plateau de fruits de mer (huîtres, bulots, gambas, etc…), une soupe chinoise, un délicieux plat de riz, une bouteille de vin et une autre d’eau : 600 Patagas, soit 30 € par personne tout compris.

Retour à Hong Kong en fin de soirée, en toute sécurité : c’est un sentiment qui ne nous quittera pas durant ces trois jours. Suite et fin de notre escapade à lire vendredi…

A lire ou relire : Trois jours à Hong Kong (1e partie)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY