Triche au Brexit, EasyJet s’en va en Autriche

Pour continuer à voler dans l’Union Européenne malgré le Brexit, La low cost britannique va créer « EasyJet Europe », une filiale basé à Vienne en Autriche.

EasyJet avait annoncé dès le résultat connu des élections qu’il chercherait à obtenir un certificat de transporteur aérien dans un autre pays de l’Union européenne (UE).

C’est fait. La nouvelle filiale, EasyJet Europe, aura désormais son siège à Vienne. Cela lui permettra « de continuer à voler à la fois à travers l’Europe et en domestique au sein de pays européens, une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’UE », a détaillé EasyJet dans un communiqué repris par l’AFP.

La maison-mère reste au Royaume-Uni

Christian Kern, le chancelier du pays, a salué une « formidable nouvelle pour l’Autriche. La qualité a battu la course au dumping salarial dans les 27 autres pays européens. Le meilleur l’a emporté sur le moins cher. Cela montre qu’une économie solide a besoin d’un État fort pour l’appuyer , cite également l’agence.

Alors qu’aucun calendrier n’a encore été établi, EasyJet précise qu’aucun de ses 6.000 emplois au Royaume-Uni ne serait transféré vers l’Autriche. La maison mère restera basée à l’aéroport de Luton. Elle sera chargée de continuer l’exploitation des 140 avions basés au Royaume-Uni. EasyJet Europe gérera une centaine d’appareils alimentés par les 4.000 membres d’équipage dans l’UE.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY