Très belles fêtes de fin d’année… et rendez-vous en 2020

Au crépuscule de cette année 2019, PagTour revient sur les événements marquants qui l’ont impactée et dont on vous a informé. Car elle n’a pas été de tout repos pour le monde du tourisme… Et le monde tout court. Si l’on fait le décompte non exhaustif de tous les événements qui l’ont rythmée, on n’a que l’embarras du choix… Quant à 2020, la seule chose qu’on puisse affirmer (et encore), c’est c’est que le Brexit entrera en vigueur le 31 janvier prochain…Au delà ?

Vers des records de chaleur

En premier, on citera les bouleversements météorologiques et les catastrophes naturelles… Le climat, où les épisodes « exceptionnels » se sont succédés un peu partout dans le monde entraînant derrière eux, mort, misère et désolation. Conséquences du réchauffement climatique ? Sans doute et les prévisions à court et moyen terme ne sont pas réjouissantes…

En Europe, 2019 fut aussi, en résumé, la confirmation de la montée des populismes, nationalismes, intégrismes, corporatismes avec des aspirations affirmées de sécessionnisme… matérialisées par un Brexit qui débutera dès janvier prochain… Sans oublier bien sûr la menace islamiste qui pèse toujours comme une épée de Damoclès au dessus de nos têtes… C’est pas fini

Rappelons au passage toutes ces grèves aériennes et ferroviaires qui ont rythmé 2019 et sans doute le début de l’année 2020, et qui ont massacré pour longtemps l’image de Paris et de la France… Tout ça ne rime pas bien avec le tourisme et n’engendre pas l’optimisme.

Mort d’un géant centenaire… et de 20 compagnies aériennes

Cette fin d’année restera aussi marquée par la concentration et l’internationalisation toujours plus importante dans tous les secteurs du tourisme: aérien, hôtellerie, tour opérating… où les champions absolus de la discipline sont les Chinois, qui raflent (presque) tout.

Elle a aussi confirmé l’arrivée prochaine en Europe des low-costs long-courriers en provenance d’Asie ou en partance vers l’Amérique… Ce qui semblait inimaginable selon les « experts » il y a quelques années. Et pourtant, ce sont 20 compagnies aériennes qui ont disparu de la carte cette année…

Si 2019 a confirmé le poids toujours plus important des acteurs de l’économie dite « collaborative » (à l’origine du tourisme de masse aujourd’hui décrié pour ne pas dire rejeté par les populations locale), elle a aussi révélé la mise à mal des anciens modèles économiques symbolisé par la faillite retentissante de Thomas Cook

Dans ce monde où les « rapides » dévorent les « lents » en repoussant chaque jour les frontières du possible, PagTour continuera de vous informer quotidiennement comme il le fait depuis plus de 7 ans… Et c’est pas simple tous les jours…

Merci et à bientôt…

Au nom de toute la rédaction, je vous remercie pour votre fidélité. Vous êtes sans cesse plus nombreux à nous lire, même avec parfois des aigreurs… Un grand merci à tous nos sponsors sans qui nous nous n’existerions pas… A tous, merci pour votre confiance.

Certes, nous n’avons pas toujours été parfaits, nous avons fait grincer quelques dents, créé la polémique, sorti quelques scoops d’importance… Et nous continuerons en 2020 !

Nous essaierons bien sûr de nous améliorer sur la forme, la mise en page, les visuels, surtout sur les fautes d’orthographe… notre talon d’Achille… Des détails qui ont leur importance… Le Diable est dans les détails, c’est bien connu… Mais sur le fond, on ne changera rien… Nous resterons iconoclastes. C’est dans notre ADN. Quand on pense tous la même chose, c’est qu’on ne pense plus rien… Pas chez nous, c’est la diversité qui fait avancer, pas la pensée unique…

Très belles fêtes à vous tous et rendez-vous le lundi 6 janvier 2019

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY