Transport : mardi (pas trop) difficile en France

A l’appel de de divers syndicats, un mouvement social national affectera également les transports terrestres et aériens… Néanmoins, il ne devrait pas (trop) affecter le trafic.

A la SNCF, La CGT, Sud-Rail et FO-First appellent à la grève ce mardi 12 septembre, en rejet des ordonnances modifiant le Code du Travail mais aussi pour appeler leurs adhérents à la vigilance sur le statut des Cheminots. Pour l’instant, l’UNSA et la CFDT Cheminots n’a pas appelé ses adhérents à suivre le mouvement de grève.

Celle-ci démarrera dès le lundi 11 septembre à 19h00 jusqu’au mercredi 13 septembre à 08h00. La SNCF annonce un trafic normal des TGV, Thalys et Eurostar. À partir de lundi 20 heures, la SNCF prévoit un train sur deux seulement sur le RER B, comme sur la ligne R du Transilien, et 2 trains sur 3 sur les lignes C et D. Les autres lignes de banlieue N et U devraient être un peu moins perturbées avec respectivement trois trains sur quatre et quatre trains sur cinq.

Dans les régions, des TER pourraient être affectés, ajoute la SNCF sans plus de précision, invitant les voyageurs à consulter ses sites internet préalablement à leurs déplacements. De même, sur le réseau Intercités, selon les destinations, les prévisions vont d’un train sur deux à neuf trains sur dix.

Air France prévoit des retards ou annulation

Sur son site, Air France annonce que « Dans le cadre du mouvement national d’appel à la grève en France le mardi 12 septembre 2017, des perturbations sont à prévoir sur nos vols domestiques. Des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure.« 

Ce mardi, c’est aussi le dernier jour du mouvement des pilotes SPAF, et l’appel à la grève des hôtesses du SNPNC. On ne peut que conseiller aux voyageurs de consulter le site de la compagnie avant de se rendre à l’aéroport.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY