Qu’il s’agisse de pouvoir travailler pendant leurs déplacements, rester en contact avec leurs collègues et proches, ou tout simplement se divertir, les voyageurs veulent rester connectés. Cette exigence s’étend désormais aux réseaux de transport eux-mêmes.

Roch Muraine, Global Sales Director, Transport chez ALE examine les technologies actuelles et futures qui nous font progresser vers un réseau de transport multimodal capable d’assurer une expérience parfaitement connectée pour les passagers. Il nous explique comment ces tendances vont métamorphoser notre manière de voyager.

Les technologies qui permettent de créer un transport multimodal connecté ou sans rupture existent, mais la majorité des services sont encore fournis au client final de façon morcelée et déconnectée. Un trajet de A à B peut par exemple impliquer de prendre un bus, puis un train, et enfin un ferry, avec des billets achetés pour chaque étape auprès d’opérateurs de transport différents. Pour améliorer les services et s’adapter à la croissance exponentielle du nombre de voyageurs à travers le monde, nous devons envisager de nouveaux moyens de rationaliser les services pour les voyageurs et de simplifier la prestation de services pour les opérateurs.

Transport 4.0 expliqué

Tout porte à croire que l’avenir s’oriente vers le transport multimodal, où différentes formes de transport sont intégrées dans une seule et unique interaction avec le passager, pour un trajet complet de porte à porte. Imaginez un billet unique de train, puis d’avion comprenant le transfert jusqu’à l’hôtel où vos bagages vous attendraient.

L’objectif est de rendre les expériences de voyage plus efficaces, plus sûres, plus respectueuses de la nature et moins compliquées tout en optimisant la durée des trajets et en réduisant les coûts pour les voyageurs. Nous commençons à entrevoir la manière dont cet avenir est susceptible de se développer, avec la possibilité de transformer complètement le voyage.

L’expérience connectée : le voyage a déjà commencé

L’expérience multimodale commence chez soi ou sur le smartphone. Les applications et sites Web de planification des trajets existent déjà : ils indiquent différents modes de transport, horaires et tarifs afin d’aider les passagers à se rendre de A à B, mais ces renseignements sont donnés à travers différents prestataires et réseaux intermodaux. À l’avenir, des services nous permettront de réserver l’ensemble de notre itinéraire sur une seule et unique application, en une seule recherche et un seul paiement.

La billetterie intelligente et électronique existe déjà en soi. Des cartes d’embarquement sur les smartphones aux machines sans contact dans les bus, l’étape suivante sera d’offrir un seul billet pour tous les modes de transport.

Tout en simplifiant le voyage pour les passagers, ces systèmes de billetterie sont également utiles aux opérateurs de transport puisque les informations recueillies par les systèmes intelligents peuvent être analysées pour offrir de meilleurs services.

Le voyage à un seul jeton est la prochaine avancée dans le voyage multimodal : il exploite les données de voyage et les données biométriques du passager pour créer un enregistrement numérique et fournir une authentification sécurisée. Cette technologie a le potentiel de créer un voyage sans rupture pour les passagers en éliminant les pertes de temps dues aux contrôles de sécurité, à l’enregistrement et à l’embarquement dans les aéroports et gares.

Pour parvenir à un voyage multimodal, les réseaux de transport doivent être connectés physiquement et au niveau de leurs opérations. Cela signifie qu’il faut avoir la bonne infrastructure soutenue par des systèmes d’information de qualité en temps réel pour la connexion des itinéraires, horaires et tarifs.

Maintenir la connexion pour les passagers

La communication est un facteur important pour les passagers en voyage : en les maintenant informés et connectés, on améliore leur expérience. Les smartphones, ordinateurs portables et tablettes sont désormais omniprésents dans les bagages des voyageurs, tout comme la Wi-Fi publique.

Il doit en être de même pour les communications et données en temps réel pour les opérateurs de transport. Il existe également des applications qui offrent des conseils d’orientation pour aider à trouver des magasins, portes d’embarquement, voire pour retrouver sa voiture, mais cela ne suffit pas. L’avantage réel tient au fait de pouvoir demander une assistance en temps réel afin d’améliorer l’expérience du passager.

Les services de collaboration intégrés dans les applications à travers un modèle CPaaS (Communications Platform as a Service) permettent aux autorités de transport de communiquer en temps réel, par exemple par la messagerie, la voix et la vidéo, pour fournir des mises à jour sur les horaires, des informations sur les itinéraires, des interactions en temps réel avec les employés et les passagers, et des notifications d’urgence. Toutes ces informations peuvent être obtenues sur une seule et unique application, ce qui simplifie et améliore l’expérience du voyageur.

Préparer le terrain avec les données ouvertes et les APIs

Les systèmes de gestion de la circulation, caméras de vidéosurveillance, détecteurs de véhicules et bien d’autres appareils tels que ceux de l’IoT recueillent toutes les secondes des données en masse, et ce phénomène ne fera qu’augmenter à mesure que les modes de transport deviendront plus intelligents.

Mais le recueil des données n’est qu’un aspect du défi à relever. La véritable valeur provient du partage des données et de la création de processus opérationnels qui permettront de créer des réseaux de transport vraiment connectés.

L’infrastructure basée sur les données ouvertes et les APIs seront importantes pour encourager les solutions de mobilité et les innovations futures dans le secteur du transport. Le transport multimodal implique que différents opérateurs se réunissent pour offrir une meilleure expérience de voyage, mais ils ne peuvent le faire que s’ils savent ce qui se passe autour d’eux. L’aéroport de Gatwick à Londres a déjà récolté les fruits d’une collaboration plus étroite avec les compagnies aériennes low-cost, en partageant des données en direct afin de fournir des mises à jour et des instructions en temps réel aux passagers sur l’application mobile de la compagnie aérienne.

Protection du réseau

Malgré ces avantages, la sécurité reste un défi. La croissance de l’Internet of Things et l’augmentation du nombre d’appareils connectés utilisés par les opérateurs de transport dans l’expansion de leurs réseaux ne feront qu’accroître le nombre de points vulnérables à un accès non autorisé, à moins que le réseau soit correctement sécurisé.

Les cyber-attaques et les violations de données constituent à l’heure actuelle l’une des premières préoccupations des services informatiques, et les opérateurs devront absolument sécuriser ces données s’ils ne veulent pas perdre la confiance des passagers et les avantages du voyage rationalisé.

Le confinement IoT constitue l’une des solutions à ce problème, dans le cadre d’une approche globale de sécurité par couches. En « confinant » les appareils IoT connectés dans plusieurs environnements virtualisés sur un réseau, les entreprises peuvent réduire sensiblement les risques de subir une violation généralisée de la sécurité du réseau, puisque la menace est limitée et ne peut pas s’étendre à d’autres opérations commerciales. L’adoption de cette approche segmentée permet aux appareils IoT d’être gérés et exploités uniquement par le personnel autorisé à l’utiliser, ce qui simplifie la gestion de l’IoT.

Une autre approche de la sécurité se concentre sur les communications essentielles à la mission, qui ont un rôle important à jouer dans la sécurité des passagers et des opérations. Une stratégie de cybersécurité cohérente est essentielle à la protection de la plateforme de communication contre les cyber-attaques et à la garantie d’un service continu, soutenu par une protection intégrée dans le système et des règles de meilleure pratique intelligentes.

Aperçu sur l’avenir
Le transport multimodal va métamorphoser notre façon de voyager. Les technologies existent déjà, prises en charge par des APIs ouverts pour offrir un billet unique avec paiement et itinéraire inclus sur différents modes de transport. Mais sur le terrain, le réseau et les systèmes qui relient le tout ensemble doivent être installés dès maintenant si nous voulons profiter pleinement d’un voyage sans rupture. Cela signifie qu’il faut mettre en place un réseau sécurisé et fiable qui assure la connexion des passagers et des opérateurs, quel que soit le mode de transport utilisé.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY