Transavia lorgne sur Bruxelles

Transavia, la branche low-cost de KLM et donc aussi du groupe Air-France-KLM, cherche de nouvelles lignes, en partie pour compenser la très probable suppression des lignes « courtes » à l’intérieur de la France, en partie aussi parce que les destinations méditerranéennes, bien que très nombreuses, sont très concurrentielles et relativement saisonnières. Alors pourquoi pas tenter de susciter d’autres marchés avec d’autres lignes ?

Un plan existait qui devait être mis en œuvre l’année dernière, mais qui est mort-né avec la pandémie : il s’agissait de faire de Bruxelles une base vers 9 destinations de Méditerranée. Projet remis à une date ultérieure, évidemment.

Mais la prochaine saison d’hiver se prépare dans les compagnies aériennes

C’est ainsi que Transavia a annoncé, par le voix de son CEO Marcel de Nooijer, l’ouverture d’une ligne entre Bruxelles et Innsbruck. Il s’agira d’une ligne dite en W, c’est-à-dire AMS-INN-BRU-INN-AMS.

L’idée semble bonne. On sait que la clientèle flamande se rend plus volontiers en Autriche pour les sports d’hiver que dans d’autres destinations qui sont soit plus chères comme la Suisse, soit trop françaises. Et au moins la concurrence par les airs est moins rude que vers les destinations du sud.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY