Trains en retard: La SNCF a trouvé la solution!

Pour que le temps d’attente passe plus vite dans ses gares, la compagnie ferroviaire française a mis en place des distributeurs d’histoires courtes… Ce sont les gares TGV de Nice, Marseille, Aix et Avignon (*) qui sont les premières à tester ce nouveau dispositif… révolutionnaire !

Dans un distributeur spécialement conçu pour cette opération, en lieu et place des billets, ce sont des histoires d’une, trois ou cinq minutes qui seront imprimées en fonction du temps d’attente dont on dispose…

Imprimées sur un support original pour que les lecteurs puissent le garder, cette initiative semble plutôt convaincre les usagers… En cas de retards plus importants, rien ne vaut un bon bouquin… Ou chasser les Pokemons sur les voies ferrées… C’est selon le niveau d’éducation (ou d’intelligence?) reçu…

Les « usagés » de la SNCF rigoleraient moins s’ils savaient combien leur coûte leur (très) chère compagnie ferroviaire… Comme l’a rappelé Michaël Boumal dans son commentaire sur notre article « Les trains belges et français parmi les plus chers d’Europe », en France, la SNCF « coûte » 1.000 € par an à chaque contribuable de l’hexagone (qu’ils prennent le train ou pas) et « touche » plus de 7 milliards d’euros de subventions publiques … Ça a couté combien ces distributeurs d’histoires ?

Mieux encore, la dernière enquête de GoEuro révèle qu’en 2 ans, les prix des billets de train ont littéralement explosé en France. Pour un trajet de 100 km, il fallait débourser 7,79 € en 2014. Aujourd’hui, c’est 17,59 € pour la même distance … (soit + 125 % d’augmentation en 2 ans).

(*) On peut comprendre pourquoi ce sont des gares de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) qui ont été choisies pour ce test. Depuis 2010, la compagnie ferroviaire vend des billets en 1ère classe pour tous ses Trains Express Régionaux (TER) de la région … Problème, seule une partie des trains sont effectivement équipés d’un wagon de 1ère classe.

La SNCF assure que l’anomalie sera très bientôt réglée. « On fera le maximum pour que ce soit fait le plus tôt possible » … Il aura quand même fallu attendre 6 ans pour que la compagnie ferroviaire française s’en rende compte ! Et ça, c’est une histoire vraie ! Mais il y a peu de chance qu’elle figure dans la liste des histoires imprimées de la SNCF…

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY