©Voyageurs du Monde

Croissance externe et recrutement en interne impactent négativement les résultats semestriels de Voyageurs du Monde. Pas de quoi inquiéter le Groupe qui s’attend à une année 2017… « significative ».

Au premier semestre 2017, le groupe Voyageurs du Monde affiche un chiffre d’affaires de 152,9 M€, en hausse de 2,9% à périmètre constant. Mais les résultats du groupe sont en baisse. Le résultat d’exploitation (Ebitda) atteint -2,9 M€ sur les six premiers mois, plus de deux fois plus qu’au 1er semestre 2016. En cause, la forte hausse des charges d’exploitation qui augmentent de + 11,6 % à 47,4 M€.

Des résultats négatifs… mais sans conséquences, au contraire !

« le premier semestre est structurellement déficitaire compte tenu du cycle de notre activité. 40% du chiffre d’affaires est réalisé au premier semestre, 60% au second alors que nos charges s’étalent sur toute l’année », précise Lionel Habasque, directeur général délégué du groupe (photo ci-contre).

Les charges d’exploitation ont impacté les résultats pour deux raisons essentielles. Tout d’abord par le recrutement d’une trentaine de collaborateurs, début 2017, pour soutenir le développement du groupe. «  Nous avons constaté que le marché repartait, il fallait recruter, notamment dans la vente. » Conséquence : la masse salariale s’est envolée (+9,2%) mais, lissée sur l’ensemble de l’exercice, elle devrait s’établir à +6,5%.

« Au 8 octobre, nous avons réalisé le CA de 2016, depuis tout ce qui rentre, c’est du bonus »

Pour conforter sa croissance à l’étranger, début 2017, Voyageurs du Monde a pris une participation de 60% dans le capital d’Original Travel, spécialiste anglais des voyages sur mesure haut de gamme. Toujours en En Angleterre, le Groupe a acheté KE Adventure Travel, un TO spécialiste du voyage d’aventure. Un cheval Troie pour partir à la conquête des marchés Américains et Australiens.

Ainsi, au Canada, VDM a pris le contrôle d’Uniktour, une agence de Montréal déclinée désormais aux couleurs des marques du groupe. Idem avec la mise en ligne d’une version canadienne de son site (voyageursdumonde.ca), à l’instar des déclinaisons web de son offre commerciale sur les marchés belge (voyageursdumonde.be) et suisse (voyageursdumonde.ch). 

« Compte tenu des effets lissés des recrutements sur toute l’année, d’un taux de marge annuel attendu supérieur à celui constaté sur le premier semestre 2017 et sauf événement imprévu, le résultat net du Groupe devrait enregistrer une hausse très significative au 31 décembre 2017 » conclut Lionel Habasque. De combien, on n’en saura pas plus… « Au 8 octobre, nous avons réalisé le CA de 2016, depuis tout ce qui rentre, c’est du bonus ». Qui peut-dire mieux ?

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY