Tous à Bruxelles mardi !

L’industrie du voyage se dirige vers une véritable catastrophe, non seulement en Belgique, mais aussi en Europe et dans le monde. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons lancer un appel d’urgence: #SaveOrSink.

L’industrie du voyage est l’une des industries qui a été et est encore durement touchée par l’impact généralisé des mesures COVID-19, en particulier les agences de voyages, les voyagistes et tous leurs partenaires.

L’industrie du voyage dans son ensemble employait 1 personne sur 10 de la population active mondiale en 2019, soutenant plus de 330 millions d’emplois qui ont contribué pour plus de 8,9 billions de dollars au PIB mondial (World Travel and Tourism Council, www.wttc.org/research, consulté le 30/08/2020). Cela signifie que l’industrie du voyage représente 10% de l’emploi mondial.

Notre groupe d’action # Save Or Sink – SOS Travel représente actuellement plus de 500 agences de voyages et voyagistes indépendants en Belgique. Nous avons commencé en Belgique, mais entre-temps, nous bénéficions également du soutien de nombreux collègues européens et de collègues extérieurs à l’UE. Notre page Facebook atteint actuellement plus de 175.000 personnes dans le monde et cela se répand dans plusieurs pays, et continue de croître.

Nous voulons également soutenir toutes les personnes dans le monde qui travaillent dans l’industrie du tourisme.

Le mardi 06/10/2020, nous prévoyons une manifestation européenne/internationale à Bruxelles avec plusieurs groupes d’action européens liés à l’industrie du tourisme. Professionnels du tourisme de Belgique, d’Allemagne, des Pays-Bas, du Luxembourg, de France… ont déjà confirmé leurs présences à Bruxelles.

Nous invitons la presse locale et internationale à être présente à partir de 12.00h aux « Arcades du cinquantenaire » à Bruxelles. Nous avons également organisé une réunion avec le commissaire européen Vălean, responsable des transports et du tourisme, pour discuter des problèmes auxquels notre industrie est confrontée et de l’aide dont nous avons besoin de l’UE pour sauver l’industrie du tourisme.

Nous remettons un manifeste général faisant état de nos préoccupations au commissaire européen. À côté de cela, d’autres politiciens et syndicats seront également invités.

Nous souhaitons également inviter tous les Professionnels du Tourisme du monde à soutenir notre action internationale.

S’ils ne peuvent pas être présents à Bruxelles, ils peuvent le faire en publiant une photo de leur bureau / lieu de travail sur les réseaux sociaux avec notre logo / bannière rouge (ci-dessus), et en envoyant la photo à l’adresse e-mail: info@saveorsink.eu.

Nous établirons une « carte du monde » avec toutes les photos pour montrer l’importance du tourisme dans le monde. #SaveOrSink – SOS Travel a besoin de vous!

Contact en Belgique : Christel Somers / 0032496 93 58 93 – Steven Vervaeke / 0032476 97 00 93

Nos demandes :

La pandémie de coronavirus (COVID-19) a déclenché une crise sans précédent dans l’industrie du voyage. Afin de sauver l’industrie du tourisme, de relancer avec succès l’économie touristique et de relancer les entreprises, nous avons besoin d’une approche immédiate et coordonnée. Il est nécessaire que :

1. Les agences de voyages soient représentées aux échelles nationales et internationales qui s’occupent du rétablissement et de l’avenir du secteur touristique.

2. On cesse immédiatement de proclamer que voyager est synonyme de peur et de danger et qu’il faut le déconseiller. Le voyageur et le touriste doivent comprendre et être convaincus que le simple fait de voyager ne cause aucun problème. Son comportement, son attitude dans son lieu de vacances sont beaucoup plus déterminants. Il faut publier et montrer les expériences et les souvenirs positifs : ils inciteront les gens à leur tour à partir en vacances, à voyager, à découvrir d’autres horizons. Le tourisme durable est par définition ‘Corona Safe’.

3. On prévoit pour notre secteur une perspective à long terme. Permettre et faciliter des voyages dans des régions partout dans le monde que l’on peut visiter en confiance, sans crainte. Communiquer clairement sur l’annulation des restrictions de voyage.

4. Il est très important d’introduire et de publier des statistiques claires et nettes. De plus, chaque pays doit s’y soumettre et les respecter.

5. Le Package Travel Directive soit adapté, surtout sur le plan de fiabilité et de responsabilité. Il est inimaginable que l’agence de voyages soit responsable pour chaque problème qui se pose, sans que l’agence ne ressente la moindre culpabilité.

Ce PTD étouffe simplement notre secteur. Nous sommes prêts à collaborer afin de rédiger un texte alternatif qui tient compte avec tous les aspects de notre secteur.

À titre d’information : veuillez consulter La Déclaration des droits de l’homme :

Article 13 :

1. Toute personne a droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un État.

2. Toute personne a droit de quitter tout pays , y compris le sien , et de revenir dans son pays.

Article 23 :

1. Toute personne a droit , au libre choix de son travail , à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

#SaveOrSink Tourism Community

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

Répondre à Patrick Anspach Cancel reply