Tourisme nautique dans les îles Canaries

Jeter l’ancre, cet été, dans les ports de l’Archipel

La richesse naturelle et les équipements modernes des îles Canaries incitent les navigateurs à s’amarrer dans des marinas entièrement équipées. De nombreuses compétitions nautiques et régates font escale dans les îles Canaries pour la commodité de leurs infrastructures portuaires, le ravitaillement, les réparations et l’entretien qu’elles sont assurées d’y trouver

En naviguant le long du littoral des Canaries, on peut admirer des bancs de baleines, de dauphins et de marsouins qui ont élu domicile dans les eaux de l’archipel en raison de leur richesse et de leur température agréable. Les vastes marinas des îles peuvent recevoir des bateaux de toutes tailles, et fournir des services et des travelifts pour l’entretien

L’immensité de la mer, l’odeur du sel et la caresse de la brise atlantique instillent un sentiment de liberté et de bien-être, d’autant plus intense qu’on voyage à bord d’un bateau. Que ce soit à voile ou à moteur, la navigation est une expérience unique. Autour des îles Canaries, l’aventure y est encore plus gratifiante du fait de l’exceptionnel climat maritime qu’offre l’archipel. Les températures douces dont bénéficient les îles tout au long de l’année – considérées comme la destination ayant « le meilleur climat du monde » – ainsi que la présence des alizés dans la région, transforment chaque sortie en mer en un voyage merveilleux et inoubliable.

Naviguer entre les sept îles, de côte en côte, offre l’opportunité d’apprendre à connaître le littoral des Canaries en adoptant une perspective différente. À quelques kilomètres de la côte se dessine le plus haut sommet d’Espagne, le volcan Teide, au coeur du Parc national qu’il couronne. Ce dernier est l’un des quatre parcs nationaux de l’archipel. S’élevant à plus de 3700 mètres, il sert en journée de point de repère naturel.

Le long du littoral, les eaux turquoise des îles et les plages insolites invitent les visiteurs à jeter l’ancre et à se baigner dans la mer près des vestiges des anciens volcans sous-marins. Dans les îles, les incroyables paysages naturels et les imposants sommets volcaniques attendent, assurés que leur beauté attirera les marins portés par les vagues et poussés par les alizés soufflant dans leurs voiles. Cette immense diversité biologique est favorisée par la variabilité climatique. Associée à la richesse des paysages et de la géologie, elle justifie le fait que plusieurs îles ont été déclarées Réserves de biosphère par l’UNESCO, tandis que d’autres sites sont classés patrimoine mondial.

La position stratégique des îles Canaries et leurs alizés favorables expliquent une longue et prestigieuse histoire nautique. Depuis des centaines d’années, les marins utilisent les vents des îles pour traverser l’océan à la voile et les Canaries servent depuis toujours d’escale pour les voyages transatlantiques. Même Christophe Colomb s’est arrêté dans l’archipel durant son expédition vers le Nouveau Monde. Aujourd’hui, de nombreuses compétitions et régates de voiles font halte dans les îles Canaries. Elles considèrent l’archipel comme la destination facilement accessible et sûre pour se ravitailler, réaliser des réparations et des opérations d’entretien.

 Une longue tradition nautique

Grâce à sa longue tradition nautique, l’archipel des Canaries accueille de grandes personnalités sportives. De multiples médaillés olympiques, pratiquant différents sports maritimes, s’entraînent dans les nombreuses installations modernes jalonnant le littoral des îles. Depuis des années, elles encouragent la pratique de presque tous les sports aquatiques. En retour, des compétitions de tous niveaux sont fréquemment organisées dans les eaux de l’archipel.

La navigation sur des voiliers Finn, 470, Flying Dutchman, Soling, Tornado, Star, Laser et Vela Latina est profondément enracinée et traditionnelle sur les îles, et il existe une grande variété d’écoles de navigation et de personnels qualifiés enseignant la navigation et approfondissant les compétences.

 « Barco Azul », le bateau bleu d’observation des baleines, des dauphins et des marsouins en liberté

Il est courant d’apercevoir des bancs d’espèces marines au large des côtes des Canaries, les plus communes étant les globicéphales à nageoire courte, les grands dauphins et les baleines à bosse. On y rencontre même de grandes tortues, dont certaines peuplent l’archipel tout au long de l’année en raison de la richesse de l’environnement marin. Le spectacle est réellement exceptionnel lorsque les gigantesques cétacés chassent de minuscules poissons, et ce, à tout moment de l’année grâce à la température très clémente de l’eau.

Les dauphins s’approchent si près des côtes que les îles Canaries accueillent le nombre le plus important en Europe de personnes observant les baleines, les dauphins et les marsouins en liberté. Les tours guidés d’observation des baleines se déroulent sur les bateaux bleus « Barco Azul » facilement reconnaissables. Ils suivent les recommandations visant à garantir que les cétacés vivent une existence pleine et heureuse dans les eaux des Canaries.

L’importance de ports sûrs

Les sept îles disposent de plusieurs marinas totalement équipées, situées près des espaces commerciaux majeurs. Les ports à visiter cet été se trouvent dans les îles Canaries.

Lanzarote

Marina de Puerto Calero : une oasis de calme et de tranquillité au sud de Lanzarote. Elle possède l’ensemble des services nécessaires pour les bateaux et leurs passagers, des réparations et de l’entreposage aux appartements luxueux, aux restaurants et à

Internet, avec des magasins d’accastillage situés près de la marina. Celle-ci dispose de 446 mouillages pour des bateaux mesurant entre 8 et 75 m de long, ainsi qu’un travelift pour des bateaux jusqu’à 100 tonnes. Grâce à ses vents réguliers et à ses eaux limpides, Puerto Calero permet aux navigateurs débutants de faire leurs premiers

pas dans divers sports nautiques. C’est également un centre de loisirs et de relaxation avec des espaces commerciaux et des hôtels situés à proximité. Une surveillance 24h/24 et des casiers accessibles laissent aux vacanciers tout loisir pour apprécier les lieux jour et nuit, en toute tranquillité.

Fuerteventura

Marina El Castillo : située à Caleta de Fuste, sur la côte est de l’île, elle se trouve à moins de 10 minutes de Puerto del Rosario et de l’aéroport de Fuerteventura. Avec 110 mouillages pour des tirants d’eau maximum de cinq mètres, la Marina El Castillo permet d’accueillir des bateaux jusqu’à 16 m de long. De nombreuses activités aquatiques sont proposées près de la marina, du jet ski à la plongée, et même des sorties en sous-marin. Le port dispose de douches et de toilettes, d’une cale sèche, d’un treuil à bateau et d’un travelift pour les éventuels travaux d’entretien. Grâce à l’assistance et la surveillance assurées 24h/24, l’amarrage à Caleta de Fuste est plus sûr et plus confortable, et permet d’apprécier le climat et les eaux de Fuerteventura.

Gran Canaria

Marina Pasito Blanco : avec des mouillages pour 388 bateaux jusqu’à 40 mètres de long, cette marina est près du centre touristique de Maspalomas, au sud de Gran Canaria. Elle offre de très nombreux services afin de garantir le confort des voyageurs et fournir ce qui est nécessaire à leur bateau – maintenance, mécaniciens et travelift adapté à des bateaux jusqu’à 70 tonnes, et une surveillance 24h/24. Des supermarchés, des laveries et des cafés sont situés autour de la marina.

Tenerife

Puerto Deportivo Los Gigantes : situé près de l’un des lieux les plus photographiés de l’île de Tenerife, les falaises de Los Gigantes, ce port bénéficie de l’un des meilleurs microclimats de l’île et propose une large gamme d’activités nautiques pour tous les publics : pêche sportive, plongée, navigation, ski nautique et kayak, sans oublier l’observation des baleines, une des activités les plus recherchées par les familles. La physionomie de cette partie de la côte de Tenerife est spectaculaire avec des murs verticaux plongeant dans l’Atlantique. Les impressionnantes falaises mesurent de 300 à plus de 600 mètres de haut, et sont

entourées par le Parc rural Teno, propice à la découverte de la flore et de la faune indigène. C’est également un spot idéal pour la randonnée.

La Gomera

Marina de La Gomera : il s’agit de la marina offrant l’étendue de services la plus large. Elle est située à l’est de l’île, près de la capitale, San Sebastián, et possède des mouillages pour 335 bateaux de 6 à 20 mètres de long. Les services comprennent un point de ravitaillement en essence, un service de surveillance, des informations sur la météo et un supermarché. La profondeur de la marina varie entre 8 et 10 mètres. Son emplacement, près du centre-ville, en fait un endroit idéal pour s’approvisionner avant de reprendre la mer.

La Palma

Marina Puerto de Tazacorte : située dans un superbe abri naturel à l’ouest de l’île, cette marina familiale offre de nombreux services tels qu’une expertise mécanique, un accès Wifi gratuit et des laveries. Ses 341 mouillages accueillent des bateaux jusqu’à 20 mètres de long et trois mètres de tirant d’eau. La Marina Puerto de Tazacorte possède également un travelift pour des bateaux jusqu’à 50 tonnes, un treuil et des magasins d’accastillage.

Ses installations comprennent un centre de plongée qui profite pleinement du climat tempéré toute l’année. Admirer les incroyables couchers de soleil depuis son bateau et dîner sous l’impressionnant ciel étoilé de la Palma dans un restaurant chic de la marina sont des expériences inoubliables.

El Hierro

Marina Puerto de la Estaca : bien qu’il s’agisse d’un port destiné au trafic maritime commercial, et d’une marina pour les voyageurs et les marchandises, la Marina Puerto de la Estaca dispose d’une ligne d’ancrage de 250 mètres de long avec 120 mouillages disponibles. Ces derniers peuvent recevoir des bateaux de plaisance jusqu’à 30 mètres de long et 6,5 mètres de tirant d’eau. Les services comprennent une rampe mobile, un travelift pour des bateaux jusqu’à 40 tonnes, un treuil et une cale sèche. La Estaca est le seul endroit de l’île où les bateaux de passagers peuvent s’amarrer. Il est bon de se le rappeler à l’approche du quai, car il s’agit d’un important quartier commerçant.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY