Tourisme en Chine : de nouvelles villes éligibles au transit sans visa

A compter du 1er Décembre 2019, 3 nouvelles villes chinoises offriront, aux voyageurs touristes en transit, une exemption de visa pour une durée de séjour jusqu’à 144h.

Dans quelques semaines, les touristes ou voyageurs en déplacement professionnel, ressortissants des 53 pays éligibles, pourront profiter d’une exemption de visa, dans le cadre d’un transit pour une durée pouvant aller jusqu’à 6 jours, dans trois nouvelles villes.

Le gouvernement chinois annonce, via un communiqué, que la municipalité de Chongqing, dans le sud-ouest du pays, et la ville de Xi’an, capitale de la province du Shaanxi dans le nord-ouest, qui appliquaient déjà une politique d’exemption de visa de transit durant 72h, doubleront donc la durée de séjour autorisée jusqu’à 144h dès le 1er Décembre 2019.

Ningbo, commune portuaire située dans la province du Zhejiang, au nord-est du pays, est la troisième ville qui proposera cette politique dès le 1er Décembre prochain.

Concernant Ningbo, cette dernière sera intégrée à la politique existante dans la région « Shanghai – Jiangsu – Zhejiang » qui propose également un transit sans visa jusqu’à 144h depuis 2016 et permettra donc aux voyageurs éligibles d’arriver et de se déplacer librement à Shanghai et dans les provinces du Jiangsu et du Zhejiang.

Le communiqué gouvernemental indique qu’au cours des dernières années, le ministère de la Sécurité publique et l’Administration publique de l’immigration ont formulé une série de mesures visant à faciliter la gestion de l’immigration et que de Janvier 2013 à Septembre 2019, 452 000 étrangers sont arrivés en Chine grâce à cette politique d’exemption de visa de transit, dont 100 000 en 2018, soit une augmentation de 24 % par rapport à l’année 2017.

Dans quelques jours, cette politique inclura donc les principales villes chinoises, telles que Pékin, Shanghai, Tianjin, Hangzhou, Qingdao, Wuhan, Guangzhou,…

Pour rappel, l’exemption de visa de transit, de 72h ou 144h, est applicable par les voyageurs ressortissants de l’un des 53 pays suivants:

Albanie, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, BELGIQUE, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chili, Chypre, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Emirats Arabes Unis, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Finlande, FRANCE, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Lituanie, LUXEMBOURG, Macédoine, Malte, Mexique, Monaco, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Qatar, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Ukraine.

Pour être éligibles à cette dérogation, le voyageur doit être en possession d’un passeport, ou d’un autre document de voyage, en cours de validité, d’un titre de transport aérien, maritime ou terrestre avec un siège confirmé vers un pays (ou région) tiers dont le départ est prévu dans les 72h ou 144h suivant l’arrivée en Chine et disposer, si nécessaire, d’un visa ou d’un passeport en cours de validité pour le pays de destination finale (qui ne peut être la Chine mais autorisé pour Hong-Kong et Macao). Pour tous renseignements complémentaires ou précisions sur les questions de visas, on peut contacter la société Actions-Visa sur www.action-visas.com

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY