Tourisme en Amérique Latine : comment Globalia fait d’une pierre deux coups

Le groupe espagnol, qui détient notamment Air Europa et la chaîne hôtelière Be Live, est sûrement le groupe touristique numéro un en Espagne. Le groupe met l’accélérateur en Amérique Latine, son continent de prédilection.

Air Europa se renforce en Amérique Latine

Au cours des dernières années, Air Europa (membre de Skyteam) a renforcé son réseau entre son hub de Madrid et l’Amérique Latine.

Le transporteur dispose d’une flotte de huit Boeing 787-8 Dreamliners et 14 Boeing 787-9 Dreamliners., avec 17 autres qui devraient arriver d’ici 2022.

La compagnie a ajouté ces derniers mois des vols à destination de Guayaquil (Équateur); San Pedro de Sula (Honduras) ou Cordoba (Argentine) via Asunción (Paraguay).

La compagnie aérienne dessert maintenant 16 destinations sur tout le continent sud-américain et vise à augmenter la capacité de 8,5 % en 2019 en ajoutant trois nouvelles liaisons et en augmentant la capacité des marchés existants. La dernière en date est Panama.

Le patron de Globalia au Panama

Javier Hidalgo (photo ci-contre) a effectué un déplacement au Panama pour le lancement de deux nouvelles routes d’Air Europa. Il s’agit donc de Panama mais également de Medellin en Colombie.

L’objectif du patron de Globalia est d’ajouter en parallèle des hôtels sur chacune des destinations d’Air Europa. Une pierre pour deux coups et ainsi offrir des packages aux futurs vacanciers !

Par ailleurs, le groupe Globalia va créer une nouvelle compagnie aérienne au Brésil. Le pays vient de changer sa législation sur le transport aérien afin de favoriser la concurrence.

La chaîne hôtelière de Globalia se développe à vive allure

A l’instar des grands groupes touristiques, Globalia veut accélérer l’expansion de sa chaîne hôtelière. Le groupe gère, à ce jour, plus de 30 hôtels.

Be Live Hotels offre des hôtels de catégorie 4 et 5 étoiles dans des emplacements de choix. Parmi elles, on trouve des hôtels Bel Live en République Dominicaine, à Cuba, en Espagne, au Portugal et au Maroc.

Un hôtel est en négociation au Panama. Comme l’indiquait le patron de Globalia : « Panama sera une quatrième destination de vacances dans les Caraïbes, une alternative à Cancun, Punta Cana et Cuba ». D’autres établissements sont prévus en Amérique du Sud comme à Iguaçu, Lima, Buenos Aires, Montevideo et Asunción.

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY