Tourisme : Bruxelles toujours à la peine…

Visit.brussels et la Brussels Hotels Association (BHA) ont fait le point sur les chiffres du tourisme à l’issue de la période estivale. Si les chiffres sont toujours négatifs en juillet et aout, on note néanmoins une augmentation de la fréquentation des Belges et particulièrement des wallons dans les attractions bruxelloises. .

La fréquentation touristique est passée de -44 % directement après les attentats à -15% les premières semaines de juillet (par rapport à l’an passé). Les différentes campagnes menées par les acteurs privés et visit.brussels suite au budget débloqué par le gouvernement atteignaient leurs objectifs. Paris affichait un recul de -11% à la même période. L’attentat de Nice a coupé court au redressement et la fin juillet fut à nouveau très négative pour le secteur touristique, Tomorrowland ayant malgré tout permis de limiter la baisse.

Logiquement, le début du mois d’août a lui aussi été fortement impacté et la fréquentation a à nouveau chuté de 30%. La dernière semaine d’août enregistre une légère amélioration, avec une baisse qui se limite à 10%.

Un point positif néanmoins à retenir de ce bilan estival : l’augmentation de la fréquentation des belges et particulièrement des wallons dans les attractions bruxelloises. Les premières informations émanant des autres villes belges et même européennes confirment également cette tendance d’une augmentation du tourisme national et une baisse du tourisme international.

Au niveau de la projection, il faut noter une hausse des demandes au niveau des voyages d’affaire à partir de septembre qui devrait permettre à ce segment de se rétablir progressivement. Au niveau du loisir, la situation restera difficile jusqu’à la fin de l’année. La poursuite des efforts de promotion devrait permettre d’envisager une reprise en 2017 pour ce segment.

Au-delà de la fréquentation touristique, Rodolphe Van Weyenbergh, secrétaire général de la BHA, tient à rappeler que la santé économique du secteur reste en situation d’urgence absolue et mettra longtemps à se rétablir. Pour le mois d’août, la perte de chiffre d’affaire du secteur hôtelier s’établissait encore à plus de -28%.

La Brussels Hotels Association (BHA) représente plus de 90% du secteur hôtelier (indépendant et de chaîne) à Bruxelles et dans son hinterland économique, soit plus de 15.000 chambres et 12.500 emplois.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY