Séquence découverte. Du 24 au 28 septembre, nous étions en Tunisie à l’invitation de l’ONTT. De Nabeul à Tunis, nous avons pu visiter des lieux d’hébergement qui offrent une alternative en tous points différente aux ALL IN côtiers. Les « Dars » sont la forme tunisienne du Riad marocain, quoique plus simples.

Le Dar Sabri à Nabeul

dar sabri2Les souks de Nabeul se trouvent autour d’une rue large qui traverse le lieu. Touristiques et quelque peu artificiels, ils font plus penser à une avenue commerçante.

Dans une perpendiculaire, on découvre la ruelle authentique menant au Dar Sabri. Derrière une porte épurée à l’encorbellement travaillé, nous pénétrons dans une maison composée de 4 suites junior.

La première impression est olfactive. Un groupe de femmes est occupé à la préparation de plats tunisiens. Dans une atmosphère résolument contemporaine, digne d’un magazine de décoration, un belgo-tunisien, actif dans le tourisme, a transformé un habitat traditionnel en maison d’hôtes. Les chambres sont étroites mais fort bien conçues.

dar sabriDans l’une d’elles, une baignoire est creusée à même le sol. Un bougainvillier laisse tomber ses inflorescences sur le patio de marbre. Un escalier permet d’accéder à une jolie terrasse et à une petite piscine.

Actuellement plébiscitée par un tourisme domestique, cette étape est située à 15 minutes à pied de la mer. Des cours de cuisine peuvent y être organisés sur demande.

Le propriétaire des lieux représente « Voyageurs du monde » en Tunisie. De nombreuses agences à travers le monde, font appel à ses compétences. Infos et réservations: sabri@dartodar.travel

Site internet : www.dartodar.travel

Le Dar Antonia à Sousse

IMG_5013Contrairement à ceux de Nabeul, les souks de Sousse sont typiques. Les vieilles mamans tunisiennes, tout droit sorties des peintures traditionnelles, arpentent les ruelles animées et odorantes. Le propriétaire du Dar Antonia vient nous chercher dans cette jungle commerçante.

Il nous mène à une porte traditionnelle, teinte de couleur ocre. Elle permet d’accéder à une maison « qui a nécessité plus de deux ans de travaux » nous dit notre hôte.

Dans ce « Dar » plusieurs fois centenaire, le béton ciré et les murs peints d’argile servent d’écrin à un artisanat traditionnel revisité, chiné à « Rock the Kasbah », l’adresse déco incontournable de Sidi Bou Saïd. Quelques chambres, hautes de plafond et pensées avec goût, accueillent les touristes et hommes d’affaire. Au sommet de l’édifice, une terrasse autorise une vue impressionnante sur la Kasbah et le musée de Sousse.

Sur les toits de la ville également et sur la mer. Manquant actuellement, un jacuzzi devrait bientôt y voir le jour. Le propriétaire n’est pas avare de bonnes adresses pour ses clients de passage. Ouvert récemment, l’adresse a déjà été plébiscitée par des médecins en recherche d’un hébergement différent lors des nombreux congrès qui se tiennent dans la région. Le toit du Dar Antonia s’est aussi prêté à des réceptions du style «buffet dinatoire». Vu le nombre de chambres et les possibilités du lieu, le produit est susceptible d’intéresser bon nombre d’agences.

Après avoir travaillé pour le groupe Accor, notre hôte a créé l’agence réceptive « terre d’ailleurs ». Infos et réservations: contact@darantonia.com

IMG_5014Le Dar Ennasim à la Marsa (Tunis)

Changement de décors drastique pour cette troisième adresse du genre. Dressée dans la banlieue cossue de Tunis, cette maison d’hôtes a nécessité 7 années de travaux. Tout y est de marbre. Les carreaux de ciment peint qui couvraient les sols de l’ancienne bâtisse ont été décelés et reposés çà et là tels des tapis. Nous sommes loin de la maison traditionnelle tunisienne. Plus orientale et marquée par le passé illustre des propriétaires, le soucis du détail dépasse ici les attentes les plus légitimes. Trois catégories de chambres permettent d’avoir accès à ce temple. Si un espace fitness et piscine nous font déjà profiter de la vue, c’est sur les toits que la surprise sera de taille.

En descendant les grands escaliers de marbre, nous sommes autorisés à ouvrir le livre d’or dédié aux commentaires des clients. Le premier avis est dû à la plume d’un écrivain en vogue. Le second est celui d’un Général. Un Docteur signe le troisième, telle une ordonnance au bien-être.

La visite a été organisée par le fils de la maison qui a suivi des études hôtelières. Un peu timide mais d’une parfaite éducation, il est synonyme d’un accueil classe, à l’image des grandes maisons suisse, chinoise ou ardéchoise où il a pu parfaire sa formation.

Nous conseillons ce Dar pour un public plus âgé.

Infos et réservations : darelannabi@yahoo.fr


Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY