Tourisme à Capri, c’est fini?

L’Italie n’est pas à l’abri de l’excès de touristes ou «overtourism». A Venise, les autorités ont décidé de mettre en place des contrôles d’accès à plusieurs endroits de la ville le week-end dernier. La police a pu ainsi bloquer l’accès à certaines zones ou mettre en place des déviations.

Ces mesures ont été appliquées jusqu’au mardi 1er mai. Les ponts routiers qui relient Venise au continent ont également été parfois bloqués, ne laissant passer que certains transports comme les taxis.

Et lorsque l’afflux était trop important, les bateaux de touristes ne pouvaient plus s’amarrer devant la place Saint-Marc.

Plus au sud, l’île de Capri souffre également de l’excès de touristes. Elle songe donc à réguler les accès à l’instar de Venise. Des tests devraient avoir lieu pour voir si une telle mesure est applicable. « Nous ne pouvons pas empêcher les touristes de débarquer, mais nous devons réguler les flux touristiques », a indiqué le maire Gianni De Martino au « Corriere della Sera ». Certains jours, le chaos touristique serait vraiment «dramatique» selon l’édile transalpin…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY