Thomas Cook : changements sur l’Égypte… et dans son actionnariat

Le gouvernement britannique continue de déconseiller la station balnéaire égyptienne de Sharm-el-Sheikh. Thomas Cook prend une décision difficile. Par ailleurs, on assiste à des mouvements d’actionnariats.

Thomas Cook UK abandonne la station balnéaire

Thomas Cook UK décide d’annuler tous ses programmes jusqu’à l’été 2018 sur Sharm-el-Sheikh. Dans les autres pays européens, le TO fait le service minimum. Le gouvernement britannique a déconseillé les vols au départ du Royaume-Uni vers l’aéroport de Sharm el-Sheikh depuis 2015, après l’attentat terroriste présumé d’un avion charter russe de la compagnie Metrojet.

Thomas Cook UK est aujourd’hui le premier opérateur qui décide d’annuler tous ses programmes sur cette destination pour l’hiver 2017-18 et l’été 2018 vacances à la station balnéaire égyptienne de Sharm el-Sheikh.

TUI_HolidayAtlas_EN_1Par contre la desserte d’Hurghada reste prisée

Thomas Cook va mettre le paquet sur la petite station balnéaire de Marsa Alam au bord de la Mer Rouge. Marsa Alam se trouve dans le sud à environ 270 km d’Hurghada.

Thomas Cook UK va mettre en place deux vols à partir de Novembre prochain.

L’Egypte commence à remonter la pente

Le pays a été fortement impacté par la désertion des touristes européens. Mais depuis cette année, les touristes commencent à revenir sur cette superbe destination.

Le groupe Thomas Cook s’attend à doubler le nombre de clients au départ du Royaume-Uni avec plus de 150 000 clients.

Le groupe chinois Fosun se renforce chez Thomas Cook

Le chinois Fosun a augmenté sa participation dans le groupe Thomas Cook à 11%. Le groupe chinois avait déjà augmenté sa participation à 10% en Mars. Il faut se souvenir que Fosun est déjà propriétaire du Club Med. Les investisseurs devraient revenir vers les grands groupes comme Thomas Cook et TUI qui peuvent prétendre à s’implanter sur le marché chinois.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY