Thomas Cook : 175 ans d’histoire et d’innovation

Thomas Cook a célébré ce mardi 5 juillet un moment historique : son 175ème anniversaire. Pionnier des circuits et des voyages organisés, le Groupe Thomas Cook est devenu une entreprise internationale opérant sur 15 marchés, faisant voyager plus de 20 millions de clients et employant aujourd’hui 22.000 salariés.

 La genèse

L’histoire de Thomas Cook a débuté en 1841 lorsque son fondateur a organisé un voyage pour 500 passagers afin de parcourir en chemin de fer les 15 kilomètres séparant les deux villes britanniques de Leicester et Loughborough au prix d’un shilling chacun. Pensant que voyager permet d’être libre, Thomas Cook a continué à organiser des déplacements entre Leicester, Nottingham, Derby et Birmingham, permettant ainsi à des milliers de personnes de prendre le train pour la première fois. Les fondements de l’activité future étaient nés.

MY00MISC1894En quatre ans, Thomas Cook a élargi sa vision philanthropique à une activité commerciale, en commençant par une excursion ambitieuse jusqu’à la ville de Liverpool. Les billets étaient vendus à partir de 10 shillings pour la seconde classe et 15 shillings pour la première classe. Ce voyage a également vu la création du tout premier guide de voyage – un précurseur de la brochure moderne. Répondant à une demande forte de découverte, Thomas Cook a élargi son offre pour y inclure Londres, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande avant d’entamer son 1er circuit en Europe du Nord avec Anvers, Bruxelles, Cologne, Francfort, Heidelberg, Strasbourg et Paris.

 L’expansion

En présentant les Alpes comme une destination de vacances estivales en juin 1863, Thomas Cook a inspiré la soif d’aventure de ses compatriotes. Il a emmené près de 2.000 personnes à Paris, dont 500 ont continué ensuite à visiter la France. En partenariat avec les compagnies de chemin de fer français, Thomas Cook a vendu des billets entre Paris et les Alpes. Ceux-ci ont été un tel succès qu’il a immédiatement étendu ses accords en Italie. La demande croissante de ses clients pour une offre de service plus complète a conduit à la naissance du métier d’agent de voyages avec l’ouverture de la première agence Thomas Cook sur Fleet Street à Londres en avril 1865.

Pendant les 14 années qui ont suivi, Thomas Cook a travaillé avec son fils, John Mason Cook, pour améliorer l’expérience client. Il a créé des « coupons voyage» – une forme précoce de travelers cheques– et un système de « coupons hôtel » pour garantir une chambre à prix fixe. Il a également lancé des circuits en Egypte et en Palestine, ainsi que la publication de la 1ère édition du guide Cook’s Continental Time Tables & Tourist’s Handbook. Ouvrant la voie au voyage long-courrier, Thomas Cook a lancé son 1er tour du monde en 1872/1873. Ce dernier couvrait l’Amérique du Nord, le Japon, la Chine, Singapour, l’Inde, l’Egypte, la Turquie, la Grèce, l’Italie et la France sur près de 50.000 km en 222 jours – sans doute le point culminant de sa carrière !

 La succession

Avec un talent certain pour les affaires, John Mason Cook a succédé à son père en 1879 et a immédiatement établi des objectifs clairs pour assurer l’avenir de l’entreprise. Ambitionnant une expansion internationale, il a négocié de grands partenariats comme les Jeux Olympiques d’Athènes. Il a construit une flotte luxueuse de bateaux à vapeur sur le Nil qui conduisit à surnommer le Nil «le Canal de Cook».

Comprenant l’importance de la communication, John Mason Cook travailla à améliorer les relations avec les représentants à l’étranger. Cela lui a permis d’accroître la satisfaction client. Après la mort de John Mason Cook en 1899, ses trois fils – Frank Henry, Ernest Edward et Thomas Albert – ont hérité de l’entreprise. Leur cible était claire : la classe supérieure. Cela signifiait l’introduction des sports d’hiver, des circuits en voiture et le début des vols commerciaux, ainsi que le tout premier circuit accompagné à travers l’Afrique, du Caire au Cap.

En 1928, Frank et Ernest ont vendu l’entreprise à La Compagnie Internationale des Wagons-Lits et des Grands Express Européens. Toutefois, la société est retombée aux mains des Britanniques au milieu des années 1940 et a bénéficié du boom des congés d’après-guerre. En 1965, les bénéfices de Thomas Cook ont dépassé pour la 1ère fois le million de livres sterling et l’Espagne a reçu pour la première fois plus d’1 million de visiteurs britanniques – une destination qui est aujourd’hui parmi les best-sellers de Thomas Cook.

Les années 1970 ont vu l’entreprise être privatisée et achetée par un consortium de Midland Bank, Trust House Forte et The Automobile Association ; survivre à une récession paralysante ; lancer un service de garantie de remboursement et déménager son siège international à Peterborough, près de Londres. Grâce au lancement du slogan «Don’t Just Book It, Thomas Cook It! » en 1984, Thomas Cook est devenu un nom commun.

 L’innovation

Après une décennie d’acquisitions dont Sunworld et Time Off, Thomas Cook s’est lancé online en 1997 offrant ainsi à ses clients un plus large accès à des vacances aux quatre coins du monde. Six ans plus tard, Thomas Cook a lancé sa propre compagnie aérienne opérant à partir de 7 aéroports britanniques vers plus de 60 destinations et offrant à ses clients une expérience complète de voyage de l’aéroport à l’hôtel. Aujourd’hui, Thomas Cook Airlines (qui intègre Condor, Thomas Cook Airlines Scandinavia, Thomas Cook Airlines UK et Thomas Cook Airlines Belgium) jouit d’un belle flotte de 92 avions et dessert environ 100 destinations, ouvrant de nouvelles lignes chaque année (Boston, Providence, Halifax, Los Angeles et la Croatie en 2016).

L’avenir de l’entreprise fut assuré lors de son acquisition par le voyagiste allemand Condor et Neckermann en 2001. A l’issue de fusions, Thomas Cook est ainsi devenu le plus grand réseau d’agences de voyages au Royaume-Uni et le plus important réseau intégré en France, où la marque est présente depuis 2004 suite au rachat du réseau Havas Voyages. En 2008, Thomas Cook rachète au Club Med le tour opérateur français historique Jet tours.

En plus de construire des relations partenariales durables avec les hôteliers, Thomas Cook a acquis 2 autres marques – Sunwing et Sunprime – (en 2007) et a lancé 3 concepts hôtels en propre : SENTIDO, SunConnect et smartline. Le Groupe a ajouté un nouveau concept hôtel à son portefeuille cette année avec le lancement de Casa Cook (Rhodes) – ce qui porte le nombre total d’hôtels en marque propre à environ 200.

Depuis son approche visionnaire du voyage, Thomas Cook est devenu l’un des principaux groupes de tourisme de loisirs dans le monde, innovant constamment afin d’offrir à ses clients voyage et découverte. Pionnier à son époque, Thomas Cook a ouvert la voie à une belle success story, encore d’actualité 175 ans plus tard !

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY