Thalys, durement touchée par la crise sanitaire, se prépare à revenir plus forte

La performance de Thalys en 2020 a été fortement impactée par la crise sanitaire de la Covid-19. Malgré le contexte incertain, Thalys a le regard tourné vers l’avenir. Un avenir plus vert, où les voyages en train ont de beaux jours devant eux.

2020, une année charnière pour Thalys
La crise sanitaire sans précédent a eu une répercussion directe sur l’activité de Thalys, qui accuse une chute de -70% de son chiffre d’affaires commercial, soit une baisse de 385M€ par rapport à 2019.

Cette chute soudaine du chiffre d’affaires a cependant pu être partiellement compensée par la mise en place de deux mesures fortes dès mars 2020 permettant d’économiser presque 150M€ :

  1. L’adéquation du plan de transport à la demande, avec une réduction de -60% des circulations Thalys, permettant des économies de 106M€.
  2. La mise en place d’un plan de réduction de coûts, permettant des économies de 42M€.

Financement externe en 2021

Malgré cette perte, la trésorerie reste positive au 31 décembre 2020 mais devrait passer dans le rouge en avril 2021.

C’est pourquoi Thalys devra, pour la première fois, faire appel à un financement externe : « La pandémie que nous affrontons constitue la plus grave crise de notre histoire. Depuis plus d’un an et aujourd’hui encore, les restrictions de voyage pèsent fortement sur notre activité. En 2021, nous serons encore en perte et devrons, pour la première fois de notre histoire, faire appel à un financement externe. », explique Bertrand Gosselin, CEO de Thalys.

Thalys se tourne vers l’avenir

Malgré une année 2020 difficile et un début 2021 incertain, Bertrand Gosselin, CEO de Thalys, envisage l’avenir de manière confiante : « Nous restons convaincus de l’important potentiel de croissance et de développement du transport ferroviaire international à grande vitesse en Europe. L’année 2021 a d’ailleurs été désignée ‘année européenne du rail’. Cela prouve que le train a encore de beaux jours devant lui car il est reconnu comme un mode de transport fiable et respectueux de l’environnement.

Si au cours de l’année 2020 Thalys a transporté 2,5M passagers, soit 70% de moins qu’en 2019, Thalys prépare la reprise. « Nous avons préparé l’élargissement de notre plan de transport et sommes prêts à augmenter nos fréquences et à accueillir plus de voyageurs, dès que le contexte sanitaire le permettra », poursuit Bertrand Gosselin.

« 2021 verra aussi Thalys fêter ses 25 ans à partir de juin prochain. A cette occasion, nous préparons quelques surprises pour nos clients, afin d’accompagner cette reprise tant attendue. Un anniversaire qui sera aussi synonyme de renouveau avec l’arrivée de nos nouvelles rames. Enfin, nos équipes restent convaincues que le voyage de centre-ville à centre-ville, le très faible impact de notre activité sur l’environnement et notre qualité de service reconnue constitueront des raisons pour nos clients de préférer le train. », conclut Bertrand Gosselin.

Mesures sanitaires renforcées à bord des trains 

Malgré toutes ces difficultés, Thalys continue de rendre le voyage à bord de ses trains facile et sécurisé, faisant de la sérénité, du bien-être et de la santé de ses clients sa plus grande priorité. Dans cette crise sans précédent et avant la reprise progressive de ses activités, Thalys a pris des dispositions d’hygiène et de sécurité strictes. Elles s’appliquent dans tous ses trains, lors de chaque trajet, pour toutes les destinations desservies.

Plus d’informations sur les mesures sanitaires au bord de nos trains : thalys.com

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY