Thaïlande : pourquoi les touristes se sont taillés ailleurs cette année !

Si l’office du tourisme de Thaïlande se veut optimiste, les hôteliers tirent le signal d’alarme. Il y aurait au moins 30% de touristes en moins cette année. On voit cela en détail …

Les professionnels s’inquiètent fortement !

Les hôteliers et les entreprises dans les principales zones touristiques de Thaïlande paraissent être en désaccord avec le discours officiel publié par l’autorité du tourisme de la Thaïlande. Les hôteliers de toute la Thaïlande ont déclaré que la situation était désastreuse ces dernières semaines. La plupart des régions sont concernées comme Pattaya, Phuket et surtout Chiang Mai.

La pire année pour Chiang Mai

Les hôteliers de Chiang Mai signalent que cette année touristique dans le nord de la Thaïlande est la pire de ces dix dernières années. Un rapport de « ThaiVisa » indique que les réservations ont diminué de 40% par rapport à la même période de l’année dernière. Les hôteliers disent que les clients chinois et du Moyen-Orient ne sont pas au rendez-vous.

Des promotions pour attirer les touristes

Les hôtels ont du mal à rester à flot avec une guerre des prix menée pour attirer les touristes. Les chambres seraient offertes à un prix inférieur de 30 à 40% à la normale. On cite par exemple le Rati Lanna Riverside Spa Resort comme offrant des chambres pour 6 000 bahts au lieu de 10 000 bahts habituellement.

Pattaya souffre

Damrongkiat Phinitkarn, secrétaire de l’Association de l’industrie et du tourisme de Pattaya, a communiqué des statistiques alarmantes. « Par rapport à l’année dernière, il y a entre 20 et 30% de touristes en moins en cette basse saison ».

Il ajoute « les Européens ne viennent plus à cause du baht et d’autres facteurs comme la concurrence d’autres pays ». On pourrait citer d’autres provinces comme Phuket, c’est le même résultat !

Les européens moins nombreux sauf…les belges

Parmi les arrivées internationales dans tout le pays, les touristes de Chine continentale, toujours de loin le plus grand marché source de la Thaïlande, ont chuté de 8,55% pour s’établir à 794 913 en mai 2019, contre 869 235 au cours du même mois de l’année dernière. Les recettes touristiques des touristes chinois ont également chuté de 6,26%.

Résultat de recherche d'images pour "thailande"En Asie, les touristes en provenance de Hong Kong ont augmenté de 2,12% à 84 897, ceux en provenance du Japon ont également augmenté de 6,74% à 116 440, tandis que ceux en provenance de Taïwan ont augmenté de 6,05% à 56 268. Les touristes coréens ont toutefois chuté de 8,78% par rapport à la même période de l’année précédente pour s’établir à 111 911.

Les arrivées de touristes en provenance de tous les principaux marchés européens ont également diminué, comme suit: Royaume-Uni -0,13% (à 61 653); France -8,19% (à 35 207); Allemagne -19,45% (à 36 741); Pays-Bas -2,72% (à 12 782); Italie -2,87% (à 9 623); Suisse -9,35% (à 8 459); Espagne -2,59% (à 7 808); et Autriche -10,07% (à 4.082). Le phénomène s’accentue sur les mois suivants !

La Belgique a été le seul marché européen à afficher une augmentation des arrivées de touristes au cours de la période, passant de 4 884 l’année dernière à 4 983 cette année (+ 2,03%).

Les raisons sont multiples

Il est clair que certaines provinces du pays ont vu naître de nouveaux établissements. Dans le nord, il y aurait 10 000 chambres supplémentaires au cours des dernières années.

Le cours du baht est également une raison. La monnaie thaïlandaise est l’une des plus fortes des marchés émergents au cours des 12 derniers mois. Sur le dernier semestre, le baht a grimpé de 5% par rapport au dollar américain. On évoque également les conséquences de la guerre économique entre les Etats-Unis et la Chine.

Les exportations sont en berne

Les exportations de produits agricoles ont reculé en Thaïlande le premier semestre de 2019. Les ventes à l’étranger de riz auraient accusé une baisse de 34,6 % en raison de la contraction de la demande. Avec l’appréciation du baht et les exportations croissantes de riz de la part de la Chine, les prix thaïlandais seraient devenus moins compétitifs.

Pour le tourisme, nous sommes actuellement en basse saison en Thaïlande. Il va falloir attendre les résultats de fin d’année pour savoir si la baisse du nombre de touristes se prolonge. Ce serait une mauvaise nouvelle car le tourisme est important pour l’économie du royaume.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY