Tesla + Bitcoin = volonté de ringardiser !

Les fous ou les génies, je ne sais pas ce qu’il faut dire, finissent toujours par se rencontrer. C’est le cas, entre d’une part, Elon Musk, le patron et fondateur de Tesla, et d’autre part, le Bitcoin.

Le fabricant de voitures électriques et la crypto-monnaie la plus célèbre au monde se sont en effet trouvés des points communs.

D’abord, Elon Musk est aussi clivant que le Bitcoin, et si certains le considèrent comme un génie, un entrepreneur ultra visionnaire, d’autres, le voient juste comme un mégalomane. En revanche, si certains voient le Bitcoin comme le paiement de l’avenir, d’autres pensent que c’est juste un actif ultra spéculatif. Mais dans les deux cas, il y a une volonté de ringardiser les constructeurs automobiles classiques pour Tesla et la volonté de ringardiser les monnaies traditionnelles pour le Bitcoin.

Et on a appris début de cette semaine que Tesla avait acheté pour 1,5 milliards de dollars de bitcoins en janvier dernier. Dès que l’annonce a été connue, le cours du bitcoin a grimpé de 11% pour atteindre une valeur proche de 45.000 dollars l’unité.

Il faut dire aussi que le bitcoin a grimpé de 50% depuis le début de l’année et de 900% depuis le mois de mars 2020. En fait, par sa seule aura d’entrepreneur de génie, Elon Musk vient de donner une légitimité au bitcoin (mes confrères du quotidien économique Les Echos parlent même de « brevet de respectabilité »), car le bitcoin est encore regardé avec beaucoup de méfiance dans les milieux financiers.

Ce qui est fou dans cette histoire, c’est que Tesla, en investissant 1,5 milliard de dollars dans du bitcoin, a au final investi 8% de sa trésorerie. Imaginez une entreprise normale qui investirait 8% de son cash dans une crypto-monnaie, je ne pense pas que son patron resterait longtemps à sa tête ; il serait vite poussé dehors par les autres actionnaires.

Mais voilà, ici Tesla est dirigé par Elon Musk, quelqu’un d’atypique – comme son entreprise. Saviez-vous que Tesla a gagné de l’argent pour la première fois de son histoire en 2020 ? Dix-sept ans après sa création, Tesla a enfin dégagé un bénéfice net de 721 millions de dollars.

Mais ce que vous ne saviez sans doute pas, c’est que ce bénéfice cache un petit secret comme l’a révélé CNN. En fait Tesla perd encore de l’argent avec la vente de ses voitures.

Si Tesla a gagné de l’argent, c’est parce qu’elle revendu ses crédits carbone à d’autres constructeurs, qui eux n’arrivent pas à respecter leurs quotas d’émissions CO2.

En clair, comme Tesla ne vend que des voitures électriques, elle est excédentaire en crédits carbone et peut donc les vendre aux autres constructeurs au prix fort ! Sans cette rentrée d’argent, Tesla serait encore dans le rouge… Vous voyez l’économie, c’est tout sauf ennuyant : la folie y côtoie le génie. Bref, l’économie, ce n’est que de l’humain !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY