Tesla-bitcoin ou Docteur Elon et Mister Musk

Les uns diront qu’il a rétropédalé, les autres diront qu’il a fait une volte-face. Au final peu importante le qualificatif utilisé, en changeant d’avis sur le bitcoin, le patron le plus brillant et le plus original au monde a fait dévisser le cours de la crypto-monnaie de 12% juste après sa prise de distance officielle sur Twitter.

Elon Musk, le patron de Tesla, avait fait grimper les cours du bitcoin en évoquant bêtement la simple possibilité d’acheter ses voitures électriques en bitcoin. Seulement voilà, ces propos iconoclastes datent d’il y a quelques mois…

Et la semaine dernière, Elon Musk a découvert, ou plutôt fait semblant de découvrir, que le « minage » (autrement dit, la manière de produire des bitcoins) est polluante. Ni une ni deux, par un simple Tweet, Elon Musk estime que cette crypto-monnaie est trop énergivore et annonce qu’il ne sera donc plus possible d’acheter des Tesla avec des bitcoins.

Evidemment la question, c’est pourquoi Elon Musk change ainsi d’avis ? Question d’autant plus pertinente qu’Elon Musk n’a pas découvert la semaine dernière l’aspect polluant du bitcoin (je rappelle que le «minage» en Chine de ces bitcoins consommait autant d’énergie que les Pays-Bas en 2019).

En réalité, la vraie raison de la volte-face d’Elon Musk est purement financière. D’abord, il recevait beaucoup de critiques en tant que constructeur de voitures électriques en acceptant d’être payé avec une crypto-monnaie ultra-polluante. Je rappelle que la finance aujourd’hui tente de faire le pari des investissements verts et l’engouement d’Elon Musk pour le bitcoin était de nature à refroidir pas mal d’investisseurs…

Ensuite, même si le cours de bourse de Tesla a été multiplié par 7 depuis 2020, ce même cours de Bourse se traine et baisse même depuis quelques mois. Depuis le début de l’année, la perte est équivalente à la capitalisation boursière de Toyota.

En clair, les investisseurs savent qu’Elon Musk est un génie, un entrepreneur exceptionnel, mais ils se demandent aussi s’il est en mesure de gérer une société cotée avec les contraintes que cela implique : notamment de ne pas communiquer à l’emporte-pièce via Twitter avec les espoirs ou les dégâts que l’on connaît !

En donnant des gages aux investisseurs « verts », Elon Musk cherche à soutenir le cours boursier de Tesla, d’autant que le marché chinois se révèle plus difficile à conquérir que prévu, car la Chine pousse et subventionne ses propres champions automobiles électriques.

Pendant ce temps, la communauté des défenseurs des crypto-monnaies rumine sa colère et certains appellent au boycott, voire même à spéculer à la baisse sur le cours de l’action Tesla. Il y a eu un docteur Jekyll et Mister Hyde, maintenant qu’il y a aussi un docteur Elon et un Mister Musk.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY