Terrorisme: les voyageurs US très impactés

Le « Allianz Travel Insurance Vacation Confidence Index » révèle que près d’un quart des Américains ont décidé d’annuler, de repousser, de changer ou de reconsidérer le déroulement de leurs vacances en raison du risque terroriste accru.

La majorité écrasante des Américains (86%) se déclare préoccupée par les attaques terroristes que connaissent différentes régions du monde lorsqu’ils organisent leur voyage. Les régions les plus préoccupantes pour eux sont le Moyen-Orient (75%), l’Europe (66%) et l’Afrique (63%).

Après les récentes attaques qu’ont connues Istanbul, Israël, Paris ou Bruxelles près d’un quart des Américains (22%) déclarent que la crainte de nouvelles violences a influencé l’organisation de leurs vacances. Ainsi, ils ont annulé leur voyage (6%), changé leur destination (5%), leurs dates de voyage (4%), leur mode de transport (4%), leurs visites locales (4%), l’hébergement (3%) ou souscrit à une assurance voyage (3%).

Les Américains qui ont modifié d’une manière ou d’une autre leur voyage se disaient prêts à visiter l’Europe (42%), l’Asie (29%), l’Amérique latine (26%), l’Australie et le Pacifique Sud (26%), le Moyen-Orient (22%) ou encore l’Afrique (21%).

Toujours envie voyager, même en Europe

La peur d’attaques terroristes lors d’un voyage augmente de manière significative avec l’âge. Cette tendance s’inverse pour les voyages aux États-Unis et au Canada. Les personnes âgées de 18 à 34 ans sont 57% à craindre une attaque sur le sol américain quand les 35-54 ans sont 51% et les plus de 55 ans 48%.

Malgré tout cela, nous constatons une augmentation globale de 10 points des réservations de voyages des Etats-Unis vers l’Europe avec 515 676 réservations en 2016 contre 471 823 en 2015. Cette tendance concerne même des villes comme Paris ou Bruxelles, ciblées ces derniers mois, mais qui n’ont connu qu’une baisse relative voire nulle de leurs réservations.

« Nous constatons que le comportement des voyageurs américains est complexe à étudier et difficile à anticiper. Ils partagent tous des craintes et des préoccupations, mais dans les faits, la manière dont ils les gèrent est très différente, ils intègrent les risques et n’hésitent pas à modifier leur plan de voyage initial sans pour autant y renoncer », analyse Vincent Luna, Directeur du Global Market Management Travel à Allianz Worldwide Partners. « Nous sommes cependant heureux de voir que si les peurs existent, elles n’ont qu’une incidence relative sur le processus d’achat des Américains en matière de voyages et leur envie de découvrir le monde reste intacte. »

A quel point craignez-vous une attaque terroriste durant vos vacances dans les parties du monde suivantes ?

REGION

18-34

35-54

55+

TOTAL

Moyen-Orient

74%

73%

80%

75%

Europe

62%

63%

72%

66%

Afrique

60%

60%

68%

63%

Asie

49%

53%

61%

55%

Aux USA et au Canada

57%

51%

48%

52%

Amérique Latine

45%

48%

59%

51%

Australie et Sud Pacifique

38%

37%

39%

38%

Méthodologie : sondage Ipsos réalisé pour le compte d’Allianz Worldwide Partners du 3 au 10 mai 2016, sur un échantillon de 2 007 Américains a été interrogé en ligne par l’intermédiaire du panel d’Ipsos America. La précision des sondages en ligne est mesurée en utilisant un intervalle de crédibilité bayésien. Dans ce cas, avec un échantillon de cette taille, les résultats sont considérés comme précis à ± 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20, de ce qu’ils auraient été si tous les Américains avaient été interrogés. La marge d’erreur sera plus importante dans les sous-groupes de la population sondée.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY