Taxe touristique pour l’environnement aux Baléares

Les Baléares se tournent résolument vers le tourisme durable. Cette année, l’archipel est le partenaire officiel de l’Organisation Mondiale du Tourisme pour ce qui est «l’Année internationale du tourisme durable pour le développement». La stratégie 2017-2020 devrait permettre la mise en place d’un modèle de tourisme qui combine d’une part la compétitivité durable des Baléares et d’autres part la protection de l’environnement, la lutte contre le réchauffement climatique ou l’utilisation efficace des ressources.

Les ressources financières proviennent entre autre de la nouvelle taxe introduite l’année dernière. Les revenus perçus depuis le 1er juillet 2016 sont estimés selon le type de logement et le temps de séjour (entre €0,25 et €2.- par personne et par nuit). La commission pour le tourisme durable a décidé d’investir le total des recettes (près de €30 millions) dans 46 projets, dont 33 concernent le secteur de la protection de l’environnement. Là, ce sont €24 millions qui seront mis à disposition.

Près de €14,6 millions – soit près de la moitié des recettes de 2016 – sont ainsi affectées à l’amélioration de l’approvisionnement en eau. Un problème que connaît particulièrement Majorque, l’île devant toujours faire face à des périodes sèches durant la haute saison touristique.

D’autres projets prévus concernent les investissements dans la protection de la faune et de la flore, un service de navette pour les plages naturelles ou la protection du patrimoine de la Tramuntana.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY