Taïwan vote le changement de nom de sa compagnie aérienne nationale !

La guerre médiatique se poursuit contre la Chine. Ce n’est pas uniquement Taïwan mais également les pays proches des États-Unis, comme l’Australie ou le Royaume-Uni … L’objectif affirmé est de protester sur l’affaiblissement de la démocratie à Hong Kong ou de critiquer le traitement des Ouïgours.

Les prétextes sont nombreux. Le véritable objectif des Etats-Unis est, cependant et sûrement, de retarder Pékin à devenir la première puissance mondiale. Par ailleurs, la Chine ne cache pas sa volonté de récupérer Taiwan, un jour ou l’autre. Les navires de guerre sont nombreux en mer de Chine. La moindre étincelle pourrait provoquer un conflit armé.

La compagnie aérienne nationale devrait donc changer de nom

Le parlement taïwanais a adopté, mercredi 22 juillet, une proposition tendant à ce que le ministère des Transports présente une approche par étapes pour changer le nom du transporteur national de Taiwan, China Airlines.

China Airlines deviendrait Taiwan Airlines

Il est clair qu’une confusion règne entre Air China et China Airlines. Cette confusion ne date pas d’hier. L’île encore indépendante aurait pu changer son nom depuis longtemps. Taïwan profite de la crise actuelle pour évoquer le changement de nom de la compagnie aérienne nationale.

Un changement réclamé par les indépendantistes, dont ceux vivant aux Etats-Unis

Le 3 février, le groupe indépendantiste pro-Taiwan a demandé que le nom de la compagnie aérienne nationale soit changé en « Formosa Airlines » (福爾摩沙 航空) ou « Yushan Airlines » (玉山 航空). De même, le 20 février, la « Taiwanese American Senior Society – East Bay & Washington DC » a lancé une pétition sur le site Web américain Change.org demandant que le nom du transporteur national soit changé en « Taiwan Airlines »

Ce changement de nom va prendre un peu de temps

La modification de la livrée des avions n’oblige aucune négociation internationale. Par contre, il y aura, peut-être, du travail, pour les autorités de l’aviation civile. Il n’est pas certain que la Chine Continentale apprécie cette modification. Leur réaction face à cette provocation est attendue. Il est bien possible que les autorités de l’aviation civile chinoise interdisent à Taiwan Airlines de desservir les aéroports du pays.   

(Mistertravel.news)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY