Sur un pied d’alerte à l’approche d’Alberto

Bien que la saison des ouragans ne commence officiellement que ce vendredi le 1er juin, Alberto est devenue la première tempête subtropicale nommée de la saison. Sur le golfe du Mexique, l’Alabama, la Floride et le Mississippi ont déclaré l’état d’urgence à l’approche d’Alberto.

Le centre national des ouragans des États-Unis s’attend à ce que la tempête frappe la côte de la Floride au milieu ou en fin d’après-midi aujourd’hui (le lundi 28 mai), ainsi qu’une partie du sud-est des États-Unis. Un avertissement de tempête tropicale a été lancé entre la rivière Suwannee, en Floride, et la démarcation entre le Mississippi et l’Alabama. Des pluies torrentielles, de forts vents, des inondations et de possibles tornades pourraient en découler, toujours selon les autorités.

« La tempête a maintenu sa force et sa vitesse et on dirait qu’elle se dirige vers Panama City (en Floride) avec des vents soutenus de 100 kilomètres/heure. C’est vraiment une tempête dangereuse », a déclaré David Roth, météorologue au Weather Prediction Center du National Weather Service.

En passant sur Cuba dimanche, Alberto a laissé plus de 12 centimètres de pluie, en moins de huit heures, dans l’ouest de l’île causant d’importantes inondations.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY