Suède : révision de l’onglet sécurité

Photo ©Hervé Ducruet

Le gouvernement du Canada, de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de la Suisse… ont mis à jour l’onglet Sécurité de leurs conseils aux voyageurs sur la Suède après qu’un camion ait foncé dans une foule de piétons à Stockholm. Mais pas la Belgique, dont la dernière mise à jour remonte au 4 novembre… 2014!

« Le 7 avril 2017, un camion a foncé dans une foule de piétons à Stockholm tuant au moins deux personnes et faisant plusieurs blessés. La situation continue d’évoluer et une opération policière est en cours », rapporte Affaires mondiales Canada. Cela dit, aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble de la Suède où Affaires mondiales Canada ne recommande aux Canadiens que de prendre les mesures de sécurité normales.

Photo ©Hervé Ducruet
Photo ©Hervé Ducruet

On a un peu plus de précision sur se site du Quai d’Orsay français. « Un camion a foncé dans la foule dans la rue piétonne de Drottninggatan (centre-ville de Stockholm) le vendredi 7 avril 2017. La circulation de l’ensemble des transports en commun a repris dans la ville ainsi que vers les aéroports. Des perturbations et l’allongement des trajets restent à prévoir. »

L’accès à Sergels Torg par la gare centrale (T-centralen) reste fermé, ainsi que la rue Drottninggatan. Les autorités suédoises ont renforcé le contrôle aux frontières, à l’entrée et à la sortie du territoire. Il est donc recommandé d’anticiper votre arrivée à l’aéroport.

On retrouve les mêmes conseils sur les sites allemand, anglais et suisse… Et comme toujours, la diplomatie belge se distingue… Rien. Mieux encore, la dernière révisions des conseils de sécurité datent du 4 novembre 2014. Et qu’y lit-on ?

« Comme partout ailleurs dans le monde, il peut y avoir en Suède des pickpockets :  Soyez aussi vigilants dans les centres-villes de Stockholm, Göteborg et Malmö qu’à Bruxelles, Liège ou Anvers. Surtout aux abords des gares et des hôtels et restaurants. »

logo_tourismeplus

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY