Stuttgart se classe en première position des villes les moins stressantes du monde selon Zipjet, une startup spécialisée dans… le nettoyage de linge à domicile, qui a compilé des milliers d’informations provenant d’une multitude d’enquêtes et de bases de données : indicateurs de l’OMS, rapports de l’ONU, enquête Eurostat, rapports météorologiques, cartes de pollution, etc.,

Dix-sept facteurs ont été retenus et répartis dans quatre catégories : la ville (transports publics, sécurité, ensoleillement…), la pollution (air, sonore, lumineuse), la situation économique (chômage, dette par habitant, pouvoir d’achat…) et le bien-être personnel (santé mentale et physique, égalité des sexes…).

La capitale du Land de Bade-Wurtemberg, peuplée d’environ 600 000 habitants, devance Luxembourg, Hanovre, Berne et Munich au classement.

Bordeaux2Bordeaux seule dans le Top 10

Bordeaux, en 6e position, juste devant Édimbourg, est la seule ville française dans le top 10. La préfecture de la Gironde se démarque par sa deuxième place au classement de la santé mentale et sa troisième place pour le sentiment de sécurité des habitants ainsi que pour le niveau sonore.

Sans surprise, Paris s’avance comme la métropole la moins bien classée (78e mondiale). La capitale française paye ses mauvais scores en termes de sécurité, d’ensoleillement, de densité de population ou de taux de chômage.

Lagos, Kaboul et Bagdad ferme le classement des 150 villes étudiées, où Bruxelles ne se trouve qu’à la 120ème place…

[Source : L’Alsace]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY