Stupeur et tremblements au Japon

Le Japon se prépare sérieusement pour les futurs Jeux Olympiques d’été qui auront lieu en 2020 et c’est également un des pays le mieux préparé aux séismes. Mais pourtant…

Osaka secoué le Lundi matin

L’épicentre du tremblement de terre se trouvait dans la partie nord d’Osaka à une profondeur de 13 km. Aucun avertissement de tsunami n’a été émis. L’agence météorologique japonaise a initialement mis la magnitude du séisme à 5,9, mais l’a ensuite élevée à 6,1. Des répliques de ce séisme peuvent survenir.

Trois morts et de nombreux blessés 

Le séisme, qui a frappé juste avant 8 heures du matin (heure du Japon), a tué trois personnes, dont une fillette de neuf ans.

Plus de 300 personnes auraient également été blessées. Le Premier ministre, Shinzo Abe, a déclaré que le gouvernement « travaillait uni, et que sa première priorité était de sauver la vie des personnes ».

Pas de gros dommages matériels

Les responsables locaux ont déclaré qu’ils n’avaient pas reçu de rapports de dommages importants dans la zone fortement urbanisée, où les routes et les voies ferrées sillonnent autour d’immeubles d’habitation densément peuplés. Des usines ont dû fermer quelques heures. Certains secteurs étaient privés d’électricité et d’eau.

Les transports ferroviaires perturbés

Un certain nombre de services ferroviaires ont été suspendus, y compris le train à grande vitesse « shinkansen ».
Ce fut un véritable tremblement de terre.
Selon les témoignages, malgré la magnitude relativement faible, il y aura eu un véritable tremblement de terre. Au-delà d’une magnitude de 7, il est difficile de rester debout.

Le Japon se situe sur la « ceinture de feu » du Pacifique, où une grande partie des tremblements de terre et des éruptions volcaniques sont enregistrés.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY