Soyons fiers de travailler dans le secteur du voyage !

Le rapport annuel du WTTC (World Travel & Tourism Council) souligne qu’en 2017, notre secteur a été responsable de la création de 7 millions d’emplois dans le monde, assurant une croissance de 4,6%, supérieure à la croissance économique globale qui fut de 3%.

En d’autres termes, le tourisme crée 1 emploi sur 5 dans le monde, et il semble qu’enfin, les Gouvernements tout autour de la planète ont pris conscience des bénéfices extraordinaires qu’ils pouvaient tirer de ce secteur. La croissance du tourisme dépasse celle de l’industrie manufacturière (4,2%), du commerce de gros et de détail (3,4%), de l’agriculture, forêts et pêche (2,6%) et des services financiers (2,5%).

Le secteur « Travel & Tourisme » contribue pour plus de 8.000 milliards de dollars au produit mondial brut, emploie 313 millions de personnes, soit 1 job sur 10 dans le monde, et génère 882 milliards de $ d’investissements.

L’Europe a retrouvé son niveau d’avant les attentats, et pour la première fois l’IATA signale que les compagnies aérienne européennes ont franchi la barre du milliard de passagers transportés. En Afrique du Nord, l’Égypte et la Tunisie ont bien récupéré également.

En Asie, c’est toujours la Chine qui mène la danse, avec une croissance en tourisme et voyages de 9,8%. Dans les 10 ans à venir, plus d’1/3 de la croissance du produit mondial brut et la moitié de la croissance des emplois seront générés par la Chine et l’Inde.

Seule l’Amérique Latine est en léger déclin, de 1,4%, à cause entre autres de la contraction de l’économie brésilienne (-18,1%) et les soucis politico-économiques du Venezuela.

Sur le long terme (10 ans), la croissance est estimée à 3,8% par an. Le secteur pourvoira à 400 millions d’emplois et contribuera à 25% de la création globale de jobs.

Le challenge crucial, selon la CEO du WTTC, sera de s’assurer que cette croissance se fera de façon durable et responsable, non seulement en partenariat avec les secteurs publics et privés, mais aussi avec les communautés de personnes, de façon à lutter contre la menace de l’automation.

Elle aurait pu ajouter que ce qui devrait être visé à long terme, c’est le Bonheur Global Brut… Nous savons tous que le tourisme y contribue largement, et nous en sommes fiers.

(Source : WTTC, global authority on economic and social contribution of Travel & Tourism).

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY