Souvenirs des temps anciens

Que reste-t-il de nos amours, chantait Charles Trenet…. qu’un souvenir de ma jeunesse.

Quand j’étais encore étudiante au CERIA, notre professeur d’histoire de l’art nous avait emmenés aux Beaux-Arts voir une exposition de 20 peintres français contemporains.

Parmi eux, se trouvait Soulage, considéré comme un des plus grands artistes du XXème siècle, qui a droit à un musée dans sa ville natale de Rodez.

Musée où je me suis promis de ne jamais mettre les pieds, car je déteste ce qu’il fait : du non figuratif tout en noir. A chacun ses goûts.

Il y avait également dans cette exposition un certain Mathieu, qui faisait du figuratif, mais de façon stylisée et selon une technique très particulière.

Cet artiste dont on ne parle plus guère aujourd’hui, avait alors la faveur du public. Et c’est à lui qu’Air France avait fait appel pour créer une série d’affiches publicitaires.

Dans la foulée, il avait également commis quelques dessins servant à illustrer la couverture des menus distribués à bord.

Je vous en livre des exemples : extérieur et intérieur, car le menu de l’époque c’était tout de même autre chose que le plateau qu’on vous amène de nos jours, quand on vous amène encore quelque chose !

Le premier menu ci-dessous est celui de la première classe et date du 27 janvier 1974, vol sur lequel nous avions été surclassés entre Marseille et Maurice. Il y a franchement de quoi saliver. Vous me direz que le papier se laisse écrire, mais c’était franchement très bon, d’ailleurs en ce temps-là, beaucoup de clients préféraient voler avec Air France pour la qualité de la nourriture à bord.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY