Sondage : Une reprise à partir d’Avril 2021

Interface Tourism Group, agence en communication touristique, a réalisé un nouveau sondage auprès de 775 professionnels du tourisme (agents de voyage, TO, agences MICE…) sur 3 marchés européens, afin d’analyser les prévisions de voyage post-Covid-19.

Les professionnels français voient une reprise à partir d’Avril 2021

Le sondage, auquel plus de 200 professionnels français ont répondu début septembre, met en perspective une véritable reprise des activités désormais envisagée à partir du second trimestre 2021. Sans surprise, les destinations européennes seront largement plébiscitées.

Si les destinations seront choisies pour leurs attraits naturels et leurs expériences culturelles, les mesures sanitaires et l’aspect sécuritaire font partie des critères de choix essentiels. Niveau budget, les prévisions indiquent toujours une probable baisse de budget, de l’ordre de 10 à 30% de moins par rapport à 2019.

La flexibilité d’annulation et de remboursement des voyages sont essentiels

La sécurité sanitaire des destinations ainsi que les politiques flexibles d’annulation et de remboursement demeurent des critères essentiels de sélection pour les futurs voyageurs à la reprise, avec respectivement 84,06 et 80,68% des réponses. C’est l’un des enseignements de l’étude européenne menée par Interface Tourism en France, en Italie et en Espagne.

L’Europe restera privilégiée selon les professionnels français

Sans surprise, l’Europe reste la région du monde la plus sollicitée (85,58%). Parmi les pays les plus demandés, on retrouve la Grèce (83,65%) et le Portugal (81,73%), suivis de l’Italie (75,96%) et l’Espagne (71,15%). La France arrive ensuite avec 70,19% des interrogés qui estiment que les voyages domestiques continueront. Le Royaume-Uni ne récolte que 9,62%, probablement en lien avec les mesures de quarantaine toujours en vigueur.

Le français rechercherait en priorité des vacances « nature »

Selon les répondants, les voyageurs français recherchent en priorité des vacances « nature » (62,50%), ou orientées vers la «culture et le patrimoine» (17,31%). Le tourisme urbain ne recueille à l’inverse que 6,25% des suffrages. A ce titre, les premiers choix des clients s’orienteraient vers des destinations moyen-courriers en Europe (74,52%), suivi par des destinations rurales et nature en France (52,88%), puis par du tourisme balnéaire en France (33,17%).

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY