Sondage sur les vacances des Européens

Comme chaque année, Ipsos et Europ Assistance publient leur sondage sur les projets de vacances des Européens. Les chiffres portent à l’optimisme.

Plus de projets de vacances…

Même si la grande majorité des Européens prévoit de rester au pays, les projets des vacanciers repartent à la hausse après l’année la plus basse que fut 2016. Les Français seront 63% à rester chez eux, les Italiens 56%, alors que les Anglais ne seront que 31% et les Allemands 28%.

En 2016, seuls 54% des Européens avaient prévu de partir en vacances : ils sont 63% cette année ! Les plus assidus sont les Britanniques et les Français, qui sont 65% à vouloir partir, devant les Allemands (63%), les Italiens (61%), les Belges (60%), ces derniers en hausse de 13 points sur l’année dernière.

mais des séjours moins longs.

Les séjours courts sont en augmentation, puisque 8% des vacanciers ne partiront que quelques jours, et 29% ne partiront qu’une semaine (+13%). Et simultanément, les longs séjours (4 semaines ou plus) sont en baisse de 10%. La durée moyenne des vacances des Européens sera de 1,9 semaine, contre 2,4 en 2016.

ESY-005486944Budgets en baisse

Les budgets sont encore à la baisse de 12% en moyenne. Ce sont les Suisses qui dépensent le plus, avec 2802€ de moyenne, devant les Autrichiens (2423€), les Allemands (2297€), et les Belges (2179€) pourtant en baisse de 10%. Les Italiens et les Espagnols dépensent le moins, avec respectivement 1737€ et 1651€ de moyenne.

On craint plus le terrorisme que la pluie

Les critères pour le choix des vacances sont les suivants :

  1. le budget, cité par 55% des sondés, en hausse de 17 points
  2. le risque terroriste, en hausse de 8 points, cité par 48% des sondés
  3. le climat, important pour 44% des sondés, et en hausse de 2%

L’Espagne reste le premier choix, sauf pour les Belges

Les destinations favorites restent l’Espagne, l’Italie et la France. L’Espagne est privilégiée par les Britanniques et les Allemands surtout, alors que les Suisses et les Autrichiens lui préfèrent l’Italie. 32% des vacanciers belges se rendront en France, et 16% seulement resteront en Belgique sur un lieu de vacances.

indexLes destinations ensoleillées et avec plages restent les préférées pour 64% des vacanciers, mais les séjours urbains sont en hausse de 6 points et attirent 24% des vacanciers.

Ce sondage a été réalisé sur un échantillon de 10000 personnes en France, Allemagne, Italie, Espagne, Belgique, Autriche, Royaume-Uni et Suisse, entre le 28/3 et le 21/4 et conformément à la méthode des quotas. Il est disponible sur www.europ-assistance.com

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY