Ski : les remontées mécaniques vont être encore gelées

Malgré les lettres ouvertes et le désespoir de nombreux professionnels qui vivent de la montagne, il semble que le gouvernement français ne prévoit pas de modifier sa position le 20 Janvier. C’est un coup dur pour les stations et c’est une incertitude pour les vacances de février !

Une année blanche s’annonce pour le ski français

D’après les informations diffusées sur des médias nationaux, le gouvernement ne s’oriente pas vers une réouverture des remontées mécaniques, début février, dans l’optique des vacances scolaires. Plusieurs sources affirment que la situation sanitaire ne permet pas d’envisager un tel scénario.

Un conseiller du gouvernement indique : « Nous restons sur un plateau haut, avec près de 20 000 cas de contamination par jour, et des services hospitaliers toujours sous tension, donc il faut rester vigilant ». Par ailleurs Jean Castex avait indiqué : « Pas question de privilégier les enjeux économiques aux enjeux sanitaires ».

Les allemands logés à la même enseigne

Des règles encore plus strictes sont également possibles si la chancelière Angela Merkel et les premiers ministres des États fédéraux discutent à nouveau de la manière de procéder ce mardi (14 heures). Par exemple, de nouvelles exigences pour des masques de protection dans les espaces publics et pour plus de travail à domicile ont été discutées. Les plus grandes préoccupations sont actuellement de nouvelles variantes du virus, probablement beaucoup plus contagieuses.

Une majorité d’allemands pour le confinement

Une nette majorité d’Allemands est en faveur d’une extension du confinement au-delà du 31 janvier.

Dans une enquête réalisée par l’institut de recherche d’opinion YouGov au nom de l’agence de presse allemande, 40% étaient favorables au resserrement des mesures existantes pour contenir la pandémie, et 21% supplémentaires sont en faveur du maintien des restrictions précédentes. Seuls 13% ont appelé à la fin du confinement, 17% à un assouplissement. 8% n’ont fourni aucune information.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY