Ski: Les États-Unis dépassent la France

La France n’est plus la première destination mondiale pour le ski. L’hiver dernier, la fréquentation des pistes a reculé de 3 % selon Domaines Skiables de France (DSF). On se console comme on peut, elle reste encore championne d’Europe.

Avec « seulement » 52 millions de journées-skieurs vendues, la montagne française s’est faite doubler par les États-Unis, qui en totalisent 53,9 millions (+0,6%) mais devance quand même l’Autriche (-4% à 49,9 millions de journées-skieurs). 

Cela fait des années que la France et les États-Unis se disputent la première place du podium. Une rivalité arbitrée par les chutes de neige plus ou moins abondantes dans les deux pays. Longtemps champions, les USA n’ont été battus par la France qu’à quatre reprise (hivers 2008/2009, 2011/2012, 2012/2013 et 2014/2015).

Le recul cet hiver dernier s’explique « par un démarrage très difficile en raison de l’absence de neige à basse et moyenne altitude, puis par une météo capricieuse créant des conditions d’exploitation perturbées », estime DSF dans un communiqué. Comparé à la moyenne des quatre dernières saisons, la fréquentation des pistes française accuse un recul de 6% lors de cet hiver 2015/2016.

Les stations de moyenne montagne les plus impactées

Ce sont les stations du Jura qui ont accusé la plus forte baisse de fréquentation (-23% sur un an), devant les Vosges (-16%) et le Massif central (-15%). Les stations alpines ont connu une faible croissance avec la Savoie (+1%) et la Haute-Savoie (+0,1%) alors que les Pyrénées ont aussi pris un gadin (-7%). 

« Le savoir-faire et l’investissement des domaines skiables ont permis de réduire les conséquences d’un hiver particulièrement difficile. Somme toute, pour un hiver aux températures exceptionnellement douces et aux précipitations tardives, l’activité globale a bien résisté », remarque Domaines skiables de France. 

Des chiffres en baisse constante aux USA et en France

Mais que ce soit en France ou aux USA, les chiffres de fréquentation sont en baisse. Le record absolu de fréquentation (58,9 millions de journées-skieurs) avait été atteint en France lors de la saison 2008/2009, (+11,7% sur l’hiver/2015/2016).

Aux États-Unis, c’est l’hiver 2010/2011 qui avait culminé avec 60,5 millions de journées-skieurs, soit 11% de plus que l’hiver dernier. Le réchauffement climatique est passé par là… Et il y a fort à parier que ces records ne seront plus jamais atteints. Dans un contexte météorologique de plus en plus aléatoire, ce sont surtout, comme on l’a vu plus haut, les stations de moyenne montagne qui ont (beaucoup) de soucis à se faire… Les canons à neige n’ont pas fini de fonctionner… Pas très écologique tout ça !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY