Singapour voit l’avenir en vert

A l’occasion du lancement du nouveau Singapore Green Plan 2030, coup de projecteur sur le côté nature de la Cité du Lion

Malgré ses gratte-ciels et son paysage urbain ultra-moderne, Singapour est bien plus qu’une simple jungle de béton. Surnommée « la ville dans un jardin », la nature vient se mêler harmonieusement à ses espaces urbains et à son architecture futuriste. Ambitionnant de devenir la ville la plus verte au monde d’ici 2030, la nature occupe déjà près de 50% de la superficie de Singapour. 

De vastes parcs naturels, des îles sanctuaires isolées, des mangroves florissantes et des jardins suspendus ne sont que quelques-unes des splendeurs naturelles que l’on peut trouver à Singapour.

Tree House

Développement durable et architecture verte

A Singapour, la nature s’inscrit depuis longtemps dans les plans de développement urbain : chaque habitant réside à moins de 400m d’un espace vert. Chaque nouvelle construction doit aussi pouvoir restituer en verdure la surface qu’elle occupe au sol, une réglementation qui a engendré une incroyable créativité en termes d’architecture verte : murs végétaux, jardins suspendus, rooftops végétalisés, etc.

En 2021, le gouvernement singapourien a dévoilé son « Singapore Green Plan 2030 », un plan de grande envergure touchant tous les secteurs de la société, du développement des infrastructures aux programmes de formation, en passant par la recherche et l’innovation. Ce plan vise à tracer la voie vers un avenir plus durable pour le pays au cours de la prochaine décennie. De nombreux objectifs ambitieux ont été fixés par la Cité-Etat, dont notamment :

    • Des déplacements plus verts : le nombre de kilomètres de pistes cyclables triplera d’ici 2030 et l’étendue du réseau ferré passera de 230km à 360km.
    • Plus de nature en ville : la superficie des parcs naturels augmentera de plus de 50 % d’ici 2030 et 1 million d’arbres en plus seront plantés en ville pour réduire la température ambiante.
    • Une énergie plus verte : Singapour va quadrupler le déploiement de l’énergie solaire d’ici 2025 et souhaite réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050, avec pour objectif de parvenir à des émissions nettes nulles dès que possible.

L’une des plus belles vitrines vertes de la destination sont probablement les Gardens by the Bay. Ce parc de 100ha accueille deux impressionnantes serres, le Flower dome et sa flore des quatre coins du monde, et la Cloud Forest, véritable forêt tropicale abritant la plus haute cascade en intérieur. Autre attraction iconique des jardins, les 18 Supertrees, d’imposant arbres de métal dont la structure est recouverte de 150 000 plantes et qui s’illumine à la nuit tombée.

Mais à Singapour, chaque coin de rue réserve son lot de surprise végétale : le Tree House, un gratte-ciel de 24 étages, présente le plus grand jardin vertical au monde avec près de 2300m² de verdure. Marina One, un complexe commercial et résidentiel, abrite en son centre un véritable cœur végétalisé, sorte de forêt luxuriante s’étalant sur plusieurs étages et contribuant à la ventilation de l’ensemble. Autre exemple : le Pinnacle@Duxton, cet ensemble de tours d’habitation reliées par plusieurs niveaux de pont-jardins suspendus. Enfin, Jewel, le nouveau terminal de l’aéroport de Changi, est un formidable exemple d’intégration entre nature et architecture.  

 
Image  Image
Marina One                                                              Jewel
 
Dormir au cœur de la nature

Image  Image 
Siloso Beach Resort
                                                               Oasia Downtown 

La végétation s’invite aussi dans de nombreux hôtels de Singapour, permettant aux voyageurs de se reposer dans de vraie oasis de verdure en pleine ville. Le cabinet d’architecte singapourien WOHA a notamment signé deux constructions mettant la nature à l’honneur. L’Oasia Downtown est un hôtel à la fois vert et intelligent : avec ses jardins verticaux, cette « tour vivante » a permis de réintroduire de la biodiversité en ville en créant un vrai paradis pour les oiseaux. Autre réalisation, le Park Royal on Pickering se compose de terrasses successives couvertes de végétation et de frangipaniers, et elles permettent de fournir une ombre naturelle au bâtiment.

Niché au cœur de 6 hectares de jardins tropicaux, le Shangri-La Hotel Singapore propose un refuge vert à quelques minutes seulement d’Orchard Road, l’artère commerçante de Singapour. Enfin, pour pousser la déconnexion encore plus loin, il faut opter pour le Siloso Beach Resort sur l’île de Sentosa, un eco-resort en pleine nature face à la mer de Chine, qui propose notamment des suites construites comme de véritables maisons perchées dans la jungle.

Image

Park Royal on Pickering
 
Forêts tropicales et réserves naturelles

Image  Image
 Southern Ridges                                                           Macritchie Tree Top Walk
 

On peut s’échapper complètement de la ville en un instant à Singapour : la destination compte en effet de très nombreux parcs, réserves naturelles et autres espaces verts qui sont en plus pour la plupart reliés les uns aux autres par des « Park Connectors » sous forme de voies piétonnes au sol ou dans les arbres. Les Southern Ridges sont un bon exemple de ces parcs interconnectés où l’on passe de jardins fleuris en passerelles suspendues dans la canopée, avant de culminer sur les Henderson Waves, le plus haut piéton de la ville. Un autre de ces Park Connector traverse le Macritchie Reservoir, une réserve naturelle abritant le plus vaste réservoir d’eau de la ville. A ne pas manquer : le Tree Top Walk, un pont suspendu de 250 m de long au-dessus de l’eau offrant un superbe panorama.

Pour les amateurs de faune sauvage, les mangroves de la réserve de Sungei Buloh sont incontournables. Ce paradis écologique accueille de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs notamment. Rien de tel qu’une promenade sinuant à travers la mangrove sur des pontons sur pilotis pour se reconnecter en un instant avec la nature.  Quant aux amateurs de flore, ils seront ravis par une découverte des Jardins botaniques de Singapour, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, et plus particulièrement par la visite du jardin des orchidées où poussent certaines espèces uniques au monde.

Image

Sungei Buloh Wetland Reserve
 
Echappée nature dans les îles

Image Image
Pulau Ubin                                                               Kusu Island
 

La nature se vit en vert ET en bleu à Singapour. Une plongée dans ses paysages naturels ne seraient pas complète sans une excursion vers l’une de ses îles environnantes. A dix minutes de bateau, Pulau Ubin séduira les amateurs de plein air avec son village au charme d’antan, ses pistes cyclables traversant la jungle, ses forêts de mangrove que l’on peut explorer en kayak et ses jetées au bord de l’eau. Autre option, Coney Island, accessible par plusieurs ponts, est un paradis pour les cyclistes.

Pour ceux qui préfèrent la plage, direction Lazarus Island et ses étendues sauvages de sable blanc baignées d’une eau turquoise ou bien encore Kusu Island avec ses temples, son sanctuaire de tortues et ses lagons parfaits pour faire du snorkeling.

Image
Coney Island
 

Plus d’informations sur Singapour, rejoignez-nous sur FACEBOOK-ICON ou 5a3a218028bee4.08902542151375910416693143

http://www.visitsingapore.com/en.html

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY