Singapore Airlines offre un «congé sans solde» au personnel de cabine

On peut être une des compagnies aériennes la plus appréciée au monde et avoir quelques problèmes économiques. Si l’état de Singapour est propriétaire de la compagnie aérienne, celle-ci ne bénéficie pas comme d’autres (dans le Golfe) des largesses de son actionnaire.

Singapore Airlines doit faire des économies

Si le groupe SIA (Singapore Airlines, SilkAir, Scoot, SIA Cargo et SIA Engineering) garde un résultat positif, Singapore Airlines a enregistré des pertes sur le premier trimestre 2017 alors qu’elle avait enregistré des profits au quatrième trimestre de 2016.

Singapore Airlines souffre de la concurrence mais elle veut préserver ses clients

La concurrence est forte en Asie du Sud-Est mais personne ne s’en plaint. La présence des compagnies low-cost sur le moyen-courrier est très importante. Les compagnies régulières se font une guerre sans merci et tentent d’attirer le client en proposant des services de grande qualité. C’est ce que continue d’offrir Singapore Airlines ou Cathay Pacific. Les deux compagnies aériennes de renom font des économies sur le personnel.

Cathay Pacific supprime des postes et SIA met du personnel en congés

Cathay Pacific vient de licencier plus de 600 personnes. Parmi ces licenciements on compte du personnel chargé des ressources humaines et des services financiers. La compagnie d’Hong Kong a instauré un plan de restructuration sur trois ans. Du coté de Singapore Airlines, la compagnie a envoyé un avis à son équipage annonçant la mise en place d’un régime de « congés sans solde volontaire ». Ce seront plus de 400 personnes qui seront concernées par ce congé sans salaire pour des durées allant de cinq jours à un mois. L’entreprise compte 8 200 personnels de bord.

La compagnie singapourienne veut mieux gérer les ressources humaines

Ces congés sans solde seront proposés à des « volontaires » pour répondre à un excédent de main-d’œuvre temporaire, qui devrait se dérouler de Septembre à Novembre cette année. Il y a un mois, SIA avait dit son équipage de cabine que la formation serait intensifiée pendant quelques mois. Singapore Airlines aurait précisé à son personnel que c’était une mesure que la compagnie pourrait prendre régulièrement afin de mieux gérer les ressources humaines.

La compagnie n’exclut pas des licenciements

Le PDG de la compagnie aérienne, Goh Choon Phong, a déclaré en Juin que SIA pourrait supprimer des emplois dans le cadre de pertes financières éventuelles. Il n’y a pas de contrat de travail à durée illimités à Singapour et le taux de chômage reste très bas.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY